Corée du Sud : le coronavirus cause un 16e décès

Le coronavirus observé au microscope. [ROSLAN RAHMAN / AFP]

L’épidémie de coronavirus Mers, qui touche la Corée du Sud depuis le mois de mai, continu de faire des victimes. Lundi, un seizième décès a été annoncé, ainsi que cinq nouveaux cas.

La Corée du Sud a annoncé un seizième décès dû à l’épidémie du coronavirus Mers, indiquait lundi l’AFP. Cinq nouveaux cas de contamination ont également été observés. Le nombre de personnes infectées s’élève à présent à 150 depuis le premier patient diagnostiqué le 20 mai à son retour d’Arabie saoudite.

Le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) est une pathologie de la famille des coronavirus, qui provoque un symptôme de pneumonie aigüe. Il a été découvert en 2012 en Arabie saoudite. La Corée du Sud est le pays le plus touché au monde par ce virus, en dehors du royaume saoudien.

5216 personnes ont été placées en isolement suite à un contact avec le virus. Il n’existe encore aucun vaccin ou traitement pour le coronavirus Mers, dont le taux de mortalité est ’environ 35%, selon l’OMS.

Impact économique

Les inquiétudes ne font que croître dans tout le pays. Le gouvernement se préoccupe des retombées économiques : la fréquentation des centres commerciaux, des restaurants et des salles de spectacles a nettement diminué.

Le tourisme est lui aussi affecté. Plus de 100.000 étrangers ont annulé leur séjour depuis le début du mois. "Je crains que cette épidémie de Mers ne brise l’élan de la reprise économique", a confié la présidente Park Geun-Hye lors d’une réunion en cabinet, indique l’AFP. 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles