Rémission pour une Française de 18 ans porteuse du VIH à la naissance

Modélisation du virus du sida.[© CNRS Photothèque/www.gregcirade.com]

Une jeune fille de 18 ans infectée par le virus du sida (VIH) pendant la grossesse de sa mère est en rémission, après avoir été sous traitement antirétroviral jusqu'à l'âge de 6 ans, un traitement stoppé par la suite, selon une étude publiée lundi.
 

Ce premier cas mondial montre "qu'une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un enfant infecté par le VIH depuis la naissance", selon l'étude française présentée par le Dr Asier Sáez-Cirión de l'Institut Pasteur, à la 8e conférence sur la pathogenèse du VIH qui se tient jusqu'à mercredi à Vancouver.

Le concept de rémission à long terme après la prise d'antirétroviraux, soulignant l'importance d'un traitement précoce pour contrôler l'infection par le VIH, avait déjà été mis en évidence par l'étude ANRS Visconti publiée en 2013.

 

Traité par l'antirétroviral zidovudine

L'observation présentée lundi a été réalisée sur une enfant née en 1996 "infectée en fin de grossesse ou à l'accouchement alors que sa mère avait une charge virale (quantité de virus présents dans le sang) non contrôlée".

L'enfant a été immédiatement traité par l'antirétroviral zidovudine pendant six semaines et diagnostiquée porteuse du VIH "un mois après sa naissance", selon les travaux menés par l'Institut Pasteur, l'Inserm et l'Assistance publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles