Les chiffres les plus délirants du Superbowl

Un montage photo des deux quarterbacks qui vont disputer le Superbowl, Joe Flacco, des Ravens Baltimore (G) et Colin Kaepernick, des San Francisco 49ers[AFP/Getty Images]

Dimanche 3 février au soir, l'Amérique entière sera devant sa télévision. Les "Ravens" de Baltimore et les "49ers" de San Francisco s'affronteront en finale du championnat de football américain. Mais outre son aspect sportif, le Superbowl reste un éminent rendez-vous marketing de tous les superlatifs. Voici quelques chiffres qui en témoignent.

 

> 1 123 000 000

C'est le nombre de "wings", ces ailes de poulet dont les Américains raffolent, qui seront consommées devant le match. Redoutant un temps la pénurie, le National Chicken Council (syndicat des producteurs de poulet) a assuré qu'il y aura bien du poulet pour tout le monde.

 

> 32 000

C'est le nombre de tonnes d'avocats seront écrasés en guacamole pour le Superbowl, selon RTS. La recette idéale pour saucer ses chips.

 

> 49 200 000

packs de bières seront écoulés aux Etats-Unis le dimanche 3 février.

 

> 127 000 dollars

C'est le prix que coûte une seconde de publicité retransmise durant le Superbowl. L'équivalent de 92 710 euros pour toucher les 110 millions de télespectateurs attendus.

 

> 1 américain sur 3

On estime qu'un tiers des Américains seront devant leur écran pour assister au Superbowl (soit plus de 110 000 000 téléspectateurs).

 

> 30 000 dollars

le billet (41 085 euros) : c'est le prix du ticket le plus cher pour s'asseoir dans l'enceinte du Lousiana Stadium (à La Nouvelle-Orléans, Louisiane), où 70 000 supporters sont attendus. Le ticket le plus abordable coûte quant à lui 800 dollars (1095 euros). Ils ont bien évidemment tous été vendus.

 

> 3 américains sur 10

C'est la proportion d'Américains intimement persuadés que Dieu joue un rôle dans la victoire de l'équipe qui gagne la finale du championnat.

 

> 140 000

personnes auraient pu être sauvées de la soif avec la somme d'argent qui a été investie pour un spot publicitaire de 30 secondes au Superbowl 2012, affirmait water.org il y a un an.

 

Et aussi sur DirectMatin.fr : 

NFL : San Francisco et Baltimore au Superbowl

Vidéo : il fait ce qu'il veut avec son ballon de foot américain

3 Américains sur 10 croient que Dieu joue un rôle dans le Super Bowl

Vous aimerez aussi

Etats-Unis San Francisco devient la première grande ville à interdire la vente de cigarettes électroniques
La reconnaissance faciale interdite à San Francisco
Etats-Unis San Francisco première ville américaine à interdire la reconnaissance faciale
Technologies San Francisco, capitale de la high tech, interdit la reconnaissance faciale

Ailleurs sur le web

Derniers articles