Roger-Yves Bost champion d'Europe de saut d'obstacles

Le cavalier français Roger-Yves Bost, le 21 août 2013 aux  Championnats d'Europe de saut d'obstacles à Herning au Danemark [Henning Bagger / /Scanpix/AFP] Le cavalier français Roger-Yves Bost, le 21 août 2013 aux Championnats d'Europe de saut d'obstacles à Herning au Danemark [Henning Bagger / /Scanpix/AFP]

Le Français Roger-Yves Bost a remporté le titre individuel des Championnats d'Europe de saut d'obstacles, avec 1,58 point sur la jument Myrtille Paulois, précédant les Britanniques Ben Maher (Cella/4,00 pts) et Scott Brash (Hello Sanctos/6,72 pts), samedi à Herning (Danemark).

C'est la première grande victoire en individuel du Seine-et-Marnais, 47 ans, champion du monde par équipes en 1990.

Au pied du podium par équipes jeudi, Bost, installé au Haras des Brulys à Barbizon, a été le seul cavalier à ne pas faire tomber de barre en cinq parcours sur la fille de Dollar du Murier, champion du monde par équipes en 2002 à Jerez de la Frontera (Espagne).

"Ma jument a été magnifique tout le long de la semaine. On a du mal à l'imaginer (la victoire)", a déclaré le vainqueur, très ému, sur la chaîne Equidia Life.

Bost est le cinquième Français champion continental de CSO en individuel après Pierre Durand (Jappeloup/1987), Eric Navet (Quito de Baussy/1991), Alexandra Ledermann (Rochet M/1999) et Kevin Staut (Kraque Boom/2009).

Les jeunes Britanniques, sacrés par équipes aux JO de Londres et à Herning, ont confirmé leur talent, en l'absence de leur chef de file Nick Skelton.

Champion olympique individuel, le Suisse Steve Guerdat a terminé 8e (16,29 pts) en raison d'une seconde manche calamiteuse samedi (12 pts).

Grâce à un dernier parcours sans faute, Aymeric de Ponnat a pris la 11e place (21,32 pts), mieux que Patrice Delaveau, 13e en selle sur Orient Express (22,66 pts), qui reste rétif à la rivière (deux fautes).

Plus encore que Delaveau, Kevin Staut, pilier des +Vestes bleues+ lors des médailles d'argent par équipes aux Mondiaux 2010 et aux +Europe+ 2011, a été la grande déception tricolore avec sa jument grise Silvana, sans ressort lors des deux manches de la Coupe des nations. Le couple d'ailleurs n'avait pu se qualifier pour la finale individuelle.

 

 

À suivre aussi

idées sorties War Horse, le spectacle événement débarque à Paris
L’équicoaching pour améliorer le management en entreprise
entreprise L’équicoaching pour améliorer le management en entreprise
Des cours d’équitation pour former les managers
France Des cours d’équitation pour former les managers

Ailleurs sur le web

Derniers articles