Teddy Riner signe au PSG

Teddy Riner, tête d’affiche de la future section judo du Paris Saint-Germain. Teddy Riner, tête d’affiche de la future section judo du Paris Saint-Germain. [Icon Sport]

Après quinze ans d’inactivité, la section judo du PSG se relance. Et de quelle manière ! Le club omnisport de la capitale a recruté le double champion olympique de la discipline, Teddy Riner, pour le conduire vers les sommets.

L’idée viendrait du judoka lui-même, et aurait séduit Nasser Al-Khelaifi, le président du Paris Saint-Germain. Après huit années passées au Levallois Sporting Club Judo, Teddy Riner sera donc la tête d’affiche de la section judo du club. 

L’objectif annoncé est ainsi de monter une équipe masculine compétitive, à même de porter haut les couleurs du PSG sur la scène judo et de rapidement remporter des titres en individuels et par équipe. Pour le club de la capitale, c’est aussi la possibilité d’ouvrir une nouvelle section au très haut niveau après le foot et le hand. 

Fan du PSG depuis toujours

Pour l’athlète, ce (court) déménagement est une excellente nouvelle. Parisien (il a grandi dans le XVIIe arrondissement) et fan du club de la capitale qu'il soutient réguliérement au Parc des Princes, Riner a fait part de son bonheur : «L’heure est à la joie, à la nouveauté. C’est le début de quelque chose, d’une saga qui s’annonce savoureuse», a-t-il déclaré. 

C’est donc un nouveau chapitre qui s’ouvre pour celui qui aura 35 ans en 2024 et n’a pas écarté la possibilité de concourir à domicile pour les Jeux Olympiques à domicile. Un renouveau dont il avait visiblement besoin : «après dix ans d’équipe de France, huit ans à Levallois, je rebondis, je passe à autre chose. Je me remets en question avec des gars qui me font confiance et en qui j’ai confiance. C’est une grosse bouffée d’oxygène». 

Le nom de ceux qui composeront le staff sportif autour de l'octuple champion du monde est déjà en partie connu. Ainsi Djamel Bouras (champion olympique en 1996) sera le directeur sportif de la section. Par ailleurs, Laurent Calleja, actuel directeur sportif de l'Union océanienne de judo, sera coach personnel de Riner. Ce dernier continuera également à travailler avec Franck Champily (reponsable de l'élite masculine à l'INSEP et très proche de Riner) et Christian Chaumont (son responsable à Levallois).

La section judo du Paris Saint-Germain, dotée d’un budget oscillant entre deux et trois millions d’euros, ouvrira ses portes dès le 1er septembre, et durera au moins cinq ans pour Teddy Riner.

Ce dernier retrouvera par ailleurs les tatamis samedi, pour défendre son titre lors des Mondiaux de judo, à Budapest, dans la catégorie des +100kg.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles