Equipe de France : un véritable casse-tête en défense

Raphaël Varane devrait être associé à Samuel Umtiti dans l’axe de la défense française. Raphaël Varane devrait être associé à Samuel Umtiti dans l’axe de la défense française.[Dave Winter/Icon Sport]

La défense tricolore est un perpétuel chantier. Comme ses deux prédécesseurs Raymond Domenech et Laurent Blanc, Didier Deschamps passe une bonne partie de son temps à devoir mettre sur pied une arrière-garde digne de ce nom.

Ce sera encore le cas pour les deux rencontres décisives de l’équipe de France, en Bulgarie (samedi) et face à la Biélorussie (10 octobre), pour décrocher un billet pour la Coupe du monde en Russie l’été prochain (14 juin-15 juillet). En plus de l’absence longue durée de Benjamin Mendy, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit, le sélectionneur a dû déplorer le forfait de Laurent Koscielny.

Touché lors du dernier rassemblement, le Gunner est toujours en délicatesse avec un tendon d’Achille et a préféré renoncer pour éviter que la situation s’empire. Sa hargne et son goût du combat n’auraient pourtant pas été de trop pour défier les rugueux Bulgares. Pour pallier son absence, Deschamps a rappelé Adil Rami en renfort.

Mais c’est Samuel Umtiti qui devrait être associé en défense centrale à Raphaël Varane, même si les joueurs de Barcelone et du Real Madrid ont très peu de vécu en commun en sélection. «Ils ont une expérience internationale. Raphaël est là depuis un bon moment et Samuel a joué des matches très importants pendant l’Euro et depuis. Sur leur valeur individuelle, il n’y a pas de souci, a confié le patron des Bleus. Mais ils n’ont pas de repères ensemble parce qu’ils ont un temps de jeu restreint en étant associés.»

Sidibé et Kurzawa touchés au genou

A peine cinquante-cinq minutes pour être précis. Vraiment très peu pour mettre en place des automatismes, même si, une fois n’est pas coutume, ils peuvent bénéficier d’une semaine complète pour travailler ensemble. «Même si avec Sam on n'a pas beaucoup joué, je pense qu'on se connaît assez bien», a confié, de son côté, Varane.

Pour ne rien arranger, Djibril Sidibé souffre du genou droit, alors que Layvin Kurzawa a été contraint d’écourter son entraînement, lundi, après avoir été touché au genou gauche dans un choc avec Olivier Giroud. Si le staff tricolore n’est pas inquiet quant aux chances de participation du latéral gauche parisien, ce dernier, au contraire de Sidibé, n’a pas pris part à la séance ce mardi et est resté aux soins. Lucas Digne, très peu utilisé à Barcelone, se tient prêt si besoin. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles