Ligue des champions : des retrouvailles entre le PSG et Chelsea en 8es de finale ?

Le PSG et Chelsea se sont déjà affrontés à trois reprises ses quatre dernières saisons. Le PSG et Chelsea se sont déjà affrontés à trois reprises ses quatre dernières saisons.[Nolwenn Le Gouic / Icon Sport]

Malgré sa défaite, mardi soir, sur la pelouse du Bayern Munich (3-1), le PSG a terminé en tête de son groupe et attend désormais de connaître son adversaire en 8es de finale. Et le club de la capitale pourrait encore croiser la route de… Chelsea.

Ça en deviendrait presque une habitude. Les deux clubs se sont déjà affrontés à ce stade de la compétition en 2015 et 2016 avec à chaque fois des qualifications parisiennes. Les Blues avaient en revanche pris le meilleur sur les Parisiens en quarts de finale en 2014. La quatrième confrontation en cinq ans aura-t-elle lieu au printemps prochain ?

Première de sa poule, Paris est assuré de tomber sur un 2e de groupe dont fait partie la formation anglaise qui a terminé derrière l’AS Roma dans le groupe C. Et étant donné que deux clubs d’un même pays ne peuvent pas se rencontrer en 8es de finale, les possibilités sont réduites pour l’équipe d’Antonio Conte. Elle ne pourra pas affronter Manchester United, Manchester City, Tottenham et Liverpool si les Reds finissent en tête du groupe E. Eden Hazard et ses coéquipiers ne peuvent pas non plus tomber sur la Roma, qui figurait dans leur groupe.

Il ne resterait que trois adversaires potentiels : Besiktas, Barcelone et donc le PSG, soit une chance sur trois d’avoir le droit à des retrouvailles entre les deux équipes. Un tirage qui n’effraie pas Hazard. «Ce n’est pas un problème, nous sommes Chelsea, a confié le Belge à BT Sport. Nous sommes une top équipe donc nous pouvons affronter n’importe quelle équipe. Nous savons que le PSG et Barcelone sont de très bonnes équipes mais nous sommes Chelsea donc nous sommes prêts à tout.»

Mais si Neymar et ses équipiers ne tombent pas sur Chelsea, ils pourraient hériter de Bâle, la Juventus, le Real Madrid assurés de terminer 2e de leur groupe alors que tout reste à faire dans les groupes E, F et G. Le tirage aura, lui, lieu le lundi 11 décembre à Nyon.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles