Formule 1 : des enfants pour remplacer les hôtesses sur la grille de départ

Les hôtesses vont être remplacées par des enfants sur les grilles de départ des courses de F1. [CLIVE ROSE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Les propriétaires de la F1 et la Fédération internationale de l'automobile (FIA), ont annoncé ce lundi 5 février que ce sont sont désormais des enfants qui accompagneront les pilotes sur les grilles de départ des Grand Prix de Formule 1, au lieu des «grid girls». 

L'AFP relaie les propos du communiqué des deux instances, qui explique que la présence de ces «grid kids», sélectionnés sur la base du mérite ou par tirage au sort au sein des clubs locaux de sport automobile, est censée «rendre les cérémonies d'avant-course plus pertinentes et intéressantes pour les fans, particulièrement les plus jeunes».

Réinventer la F1

Le groupe américain Liberty Media, qui détient les droits commerciaux de la catégorie depuis janvier 2017, tente de réinventer la F1 pour faire plus de place au divertissement et attirer un nouveau public plus jeune. Il avait annoncé son intention d'en terminer en 2018 avec les «grid girls».

La tradition voulait que ces jeunes femmes, présentes avant le début de chaque course et choisies pour leur physique, tiennent le panneau des pilotes avec leur numéro. Cette décision, qui divise les fans, intervient dans le sillage du mouvement #MeToo de libération de la parole des femmes face aux violences sexistes et quelques jours après la décision de l'organisation professionnelle de fléchettes du Royaume-Uni de se séparer de ses propres hôtesses.

Souvent taxée de sexiste, cette tradition va donc être abandonnée. «Lors de l'année écoulée, nous avons étudié quel secteurs nous pourriez modifier pour mieux refléter notre vision de ce sport magnifique, avait expliqué Sean Bratches, le responsable des opérations commerciales de Formula 1. Si le fait d'employer des femmes sur les grilles a été une tradition durant des décennies, nous pensons qu'elle ne correspond plus à nos valeurs et n'est plus en accord avec les évolutions sociétales et les normes actuelles.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles