6 mois de suspension ferme pour l'entraîneur d'athlétisme accusé d'agression sexuelle

Pascal Machat est aussi visé par une enquête du parquet de Fontainebleau pour agression sexuelle[AFP - Image d'illustration]

L'entraîneur de demi-fond Pascal Machat s'est vu infliger 18 mois de suspension, dont six ferme, par la Fédération française d'athlétisme (FFA).

Accusé par une athlète d'agression sexuelle, l'homme, qui conteste les faits, a «immédiatiement» fait appel de cette décision, d'après son avocat, Me Hubert Delarue.  

Ancien responsable national du demi-fond chez les jeunes, Pascal Machat est aussi visé par une enquête du parquet de Fontainebleau, pour agression sexuelle, après une plainte déposée par l'athlète Emma Oudiou.

Cette dernière, âgée de 19 ans à l'époque des faits, l'a accusé de gestes très déplacés, notamment en 2014. Elle raconte que Pascal Machat lui aurait touché les fesses avant de la caresser. Il l'aurait également embrassé dans le cou, prise par les hanches et aurait collé son bassin contre ses fesses alors qu'elle se baissait vers son sac à dos.

2 entraîneurs mis en cause

Pascal Machat «nie complètement» ces accusations qu'il qualifie d'«ubuesques».

Giscard Samba, élu par la Fédération française d'athlétisme (FFA) meilleur technicien en 2013, est le deuxième entraîneur mis en cause par des accusations ces dernières semaines. Il est accusé de viol par l'une de ses anciennes athlètes, aujourd'hui âgée de 21 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles