Roland-Garros 2018 : Le secret de la combinaison de Serena Williams qui fait débat

Serena Williams porte cette combinaison pour ses vertus médicales. Serena Williams porte cette combinaison pour ses vertus médicales.[Baptiste Fernandez/Icon Sport]

Serena Williams fera son retour sur le court Central, ce jeudi, pour son 2e tour qui l’oppose à Ashleigh Barty. Et l’ancienne n°1 mondial devrait une nouvelle fois de sa combinaison, qui a tant fait parler.

Il a fallu deux ans de recherches et de design pour mettre au point et concevoir la tenue de l’Américaine de couleur noir et doté d’une ceinture rouge. Car cette combinaison inédite pour une joueuse de tennis a des bienfaits sur sa santé. Conçue par son équipementier, elle permet «une meilleure récupération» et «une meilleure circulation sanguine».

Cette tenue doit ainsi lui éviter de connaître de nouveaux problèmes circulatoires, alors qu’elle a été victime d’une embolie pulmonaire après son accouchement. «Pendant et après ma grossesse j’ai eu des problèmes de caillots de sang. J’en ai eu beaucoup de caillots au cours des douze derniers mois. Ma combinaison a effectivement une fonctionnalité. J’ai beaucoup porté de pantalon en jouant, parce que cela favorise une meilleure circulation sanguine. Certes elle est amusante, mais elle a une fonction aussi», a expliqué la jeune maman, qui a donné naissance à une petite fille en septembre dernier.

Mais si Serena Williams, de retour de sur le circuit au mois de mars, a mis en lumière les vertus médicales de sa combinaison, son esthétisme n’est pas sans lui déplaire. Elle lui donne l’impression «d’être une super-héroïne». «Je vis toujours dans une vie de fantaisie. Je me sens un peu comme une princesse guerrière dedans, a-t-elle confié. J’ai toujours voulu être une super héroïne. Dedans, je me sens un peu une héroïne.»

Mais cette tenue n’aurait pas fait l’unanimité chez tout le monde. Notamment auprès des organisateurs. Si, contrairement à Wimbledon, il n’y a pas de tenue imposée à la Porte d’Auteuil, les organisateurs ont été interloqués par cette combinaison. Le corps arbitral des Internationaux de France se serait d’ailleurs concerté pour décider si la cadette des sœurs Williams était autorisée à rejouer vêtu de cette tenue. Réponse face Ashleigh Barty.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles