Les palestiniens demandent à Messi de ne pas jouer à Jérusalem

La Fédération palestinienne de football avait demandé à Lionel Messi de ne pas participer à ce match, le 9 juin prochain.

Pour les Palestiniens la tenue de ce match serait une reconnaissance officielle de Jérusalem comme étant la capitale de l'Etat hébreu, quelques semaines après le transfert de l'ambassade américaine et les manifestations réprimées dans le sang à Gaza.

«Nous nous adressons personnellement à Messi», a déclaré le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, lors d'une conférence de presse. «Nous demandons à tout le monde de brûler son maillot et de jeter ses images. Mais nous espérons que Messi ne viendra pas.» «Messi est un symbole de paix et d'amour, nous lui demandons de ne pas participer au blanchiment des crimes de l'occupation israélienne», a-t-il poursuivi. Le joueur argentin s'est déjà rendu, dans le passé, en Israël, ainsi que dans les territoires occupés.

20.000 places vendues en 20 minutes

Jibril Rayoub a dénoncé la volonté de l'Etat hébreu de donner une portée politique au match contre l'Argentine. En effet, la rencontre devait initialement se tenir dans le nord d'Israël. Mais d'après de nombreux médias israéliens, le gouvernement avait fait une intense campagne pour qu'il se déroule au stade Teddy de Jérusalem.

D'après la société qui gère la billetterie pour ce match, les 20.000 places disponibles ont été vendues en seulement 20 minutes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles