Coupe du monde 2018 : Giroud enfin incontournable en Bleu ?

Olivier Giroud devrait retrouver une place de titulaire contre le Pérou. Olivier Giroud devrait retrouver une place de titulaire contre le Pérou.[Sputnik / Icon Sport]

Il garde une belle cicatrice sur son front. Mais Olivier Giroud est débarrassé des points de suture posés, il y a dix jours, après son choc lors du dernier match de préparation contre les Etats-Unis. Même s’il devra encore porter une protection pour affronter, jeudi, le Pérou à Ekaterinbourg.

Néanmoins, l’ancien Montpelliérain, pressenti pour retrouver sa place de titulaire à la pointe de l’attaque, a recouvré la pleine possession de ses moyens et est prêt à repartir au combat. Comme il l’a toujours fait en équipe de France. Souvent tancé et contesté, l’attaquant de Chelsea peine à faire l’unanimité en Bleu depuis ses débuts en novembre 2011. «C’est mon destin, c’est comme ça, je me suis nourri de tout ça pour grandir en tant qu’homme et joueur. Ma force de caractère est liée à toutes ces péripéties», a-t-il confié avant de s’envoler pour la Russie.

Un mental d’acier encore entrevu, samedi, lors de l’entrée en lice des vice-champions d’Europe face à l’Australie. Remplaçant au coup d’envoi au profit d’Ousmane Dembélé, il a mis ses états d’âme de côté et effectué une entrée en jeu déterminante en étant directement impliqué sur le but victorieux de l’équipe de France. Comme pour rappeler, qu’à 31 ans, il fallait encore compter sur lui et ne pas l’enterrer trop tôt.

Mais sa principale force réside dans son efficacité sous le maillot frappé du coq. Car en plus être un des cadres et relais du sélectionneur sur comme en dehors du terrain, il est le meilleur buteur des Bleus en activité avec 31 buts (en 75 sélections), qui font de lui le 4e meilleur réalisateur de l’histoire de l’équipe de France à trois longueurs de David Trezeguet. En espérant s’en rapprocher encore un peu plus dès demain…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles