Bayern Munich : rupture des ligaments croisés pour Corentin Tolisso

Titularisé pour la première fois de la saison, samedi 15 septembre, Corentin Tolisso avait fait une bonne prestation et marqué un but à la 10e minute, offrant à son équipe une égalisation rapide après l'ouverture du score de Leverkusen sur pénalty (6e).[Guenter SCHIFFMANN / AFP]

Le champion du monde Corentin Tolisso sera absent plusieurs mois des terrains après avoir été victime samedi d'une rupture des ligaments croisés, lors du match opposant le Bayern Munich, son club, au Bayer Leverkusen.

«Corentin Tolisso s'est grièvement blessé lors du match de Bundesliga à domicile samedi contre le Bayer Leverkusen (3-1)», a indiqué la formation bavaroise dans un communiqué. L'international français souffre «d'une rupture des ligaments croisés et des ligaments externes du ménisque du genou droit (...) Il sera opéré dimanche».

Le milieu de terrain a été touché dans un duel avec l'attaquant international allemand Kevin Volland peu avant la pause de ce match comptant pour la troisième journée de championnat. Resté longuement au sol, il a finalement été évacué par les soigneurs.

Titularisé pour la première fois de la saison, Corentin Tolisso avait fait une bonne prestation et marqué un but à la 10e minute, offrant à son équipe une égalisation rapide après l'ouverture du score de Leverkusen sur pénalty (6e).

Dès la fin du match, son entraîneur Nico Kovac avait évoqué l'hypothèse d'une rupture des ligaments croisés. 

Coman également bléssé

Le Bayern perd ainsi provisoirement ses deux internationaux français, puisque Kingsley Coman a été opéré fin août d'une déchirure ligamentaire à la cheville et devra également patienter plusieurs mois avant de retrouver les terrains.

Autre blessé pour les champions d'Allemagne : le défenseur latéral Rafinha, victime d'une semelle assassine par derrière de Karim Bellarabi, exclu pour son geste. Le joueur souffre d'une rupture partielle d'un ligament interne de la cheville gauche et sera absent plusieurs semaines.

«Ça vaut non seulement le rouge, mais un double-rouge», a fustigé Nico Kovac, «une faute comme ça sur le pied d'appui est toujours dangereuse, parce qu'on ne peut pas réagir». «Nous en sommes au troisième match de Bundesliga et j'ai l'impression que nous sommes du gibier.»

Le Bayern Munich s'est toutefois imposé à domicile contre le Bayer Leverkusen (3-1).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles