Ligue 1 : Le PSG renverse Rennes et maintient son rythme

Angel Di Maria a égalisé pour le PSG juste avant la mi-temps. Angel Di Maria a égalisé pour le PSG juste avant la mi-temps.[Eddy Lemaistre/Icon Sport]

Le PSG poursuit son sans faute en Ligue 1. Cinq jours après son revers à Liverpool en Ligue des champions, le club a de la capitale s’est consolé, dimanche, avec une sixième victoire en autant de journées de championnat sur la pelouse de Rennes (1-3).

Mais comme souvent depuis le début de la saison, tout n’a pas été simple pour des Parisiens, qui ont mis du temps à entrer dans leur rencontre. Bousculés et mis sous pression par les Bretons dès les premières minutes, ils ont rapidement été menés au score sur un but contre son camp d’Adrien Rabiot (12e). «Nous n’avons pas d’explication sur les premières périodes compliquées, a réagi Thomas Tuchel. Ce n’est pas que nous ne sommes pas attentifs, tout le monde sait que ce qui nous attend, mais c’est un peu bizarre».

Il a fallu attendre une bonne demi-heure pour voir ses joueurs réagir et monter en puissance, sans forcément maîtriser leur sujet. Et encore une fois, Angel Di Maria a remis son équipe dans le match en même temps qu’il a mis un coup sur la tête des Rennais à quelques secondes de la pause. «C’est un joueur très important, a souligné son entraîneur. Il joue pour l’équipe, pas pour son ego. C’est très important. Il a l’expérience du top niveau.» Au retour des vestiaires, les champions de France ont été beaucoup plus incisif avec un Neymar plus en vue et à l’origine du second parisien inscrit par Thomas Meunier (61e), déjà buteur à Anfield. «Meunier a fait un match top niveau, en marquant encore comme à Liverpool», s’est réjoui Tuchel.

Le défenseur belge s’est ensuite mué en passeur pour Eric Choupo-Moting, décisif quelques instants après son entrée en jeu (83e), alors que Hatem Ben Arfa a été plus discret au cours de la demi-heure disputée face à son ancien club. «C’était important qu’on ait égalisé avant la mi-temps, a déclaré l’attaquant camerounais. Mais à la fin je crois qu’on méritait la victoire, on s’est créé assez d’occasions et en seconde période on a bien joué et on a marqué.» «Ce match a été dur, a confié de son côté Tuchel. Mais nous avons eu une bonne réaction pour nous imposer.» Cette équipe va désormais devoir agir plus que réagir. A commencer dès mercredi pour la venue de Reims.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles