MMA : fair-play, McGregor veut déjà sa revanche face à Khabib

Conor McGregor sur le ring, quelques instants après sa défaite. Conor McGregor sur le ring, quelques instants après sa défaite. [© Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

«Bien joué. Vivement le match retour.» C'est ce qu'a tweeté dimanche l'Irlandais Conor McGregor, quelques heures après sa défaite face à Khabib Nurmagomedov dans un combat d'arts martiaux mixtes (MMA).

Au quatrième round, en effet, un McGregor au bout de ses forces a déclaré forfait, perdant «par soumission». Son opposant russe, Khabib Nurmagomedov, 30 ans, conserve ainsi son titre de champion des poids légers de l'UFC, obtenant par la même occasion sa 27e victoire en autant de combats. C'est en revanche la quatrième défaite de la carrière de McGregor, qui n'avait plus disputé de combat de MMA depuis près de deux ans.

L'Irlandais n'a toutefois pas dit un mot sur la bagarre générale initiée par Nurmagomedov juste après le combat. Alors qu'il venait d'être déclaré vainqueur, le Russe s'est jeté hors de l'octogone pour en venir aux mains avec des proches de McGregor. Quelques instants plus tard, un homme a pénétré sur le ring et s'est mis à frapper l'Irlandais, encore en train de récupérer de ses efforts.

Résultat, des agents de sécurité ont dû escorter Nurmagomedov vers le tunnel de la T-Mobile Arena sous les huées d'un public largement acquis à la cause de McGregor. Le patron de l'UFC Dana White a annoncé que le Russe pourrait écoper d'une suspension et que trois membres de son clan avaient été arrêtés suite à cet incident.

McGregor et Nurmagomedov entretiennent un contentieux depuis que le Russe s'est emparé de ce titre en avril dernier, titre dont l'Irlandais a été dépossédé pour inactivité. Les deux hommes avaient déjà failli en venir aux mains à New York, avant le combat qui avait sacré le Russe quand McGregor et des proches avait tenté de l'agresser en marge d'une conférence de presse.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles