Ligue des champions : Le PSG bat Liverpool (2-1) et se relance dans la course aux 8es de finale

Juan Bernat a ouvert le score pour le PSG face à Liverpool. Juan Bernat a ouvert le score pour le PSG face à Liverpool.[Icon Sport]

Dans une rencontre capitale pour son avenir en Ligue des champions, le PSG a battu, ce mercredi, Liverpool (2-1). Grâce à  cette victoire, le club de la capitale prend la deuxième place du groupe C derrière Naples et devra valider sa qualification pour les 8es de finale sur le terrain de l'Etoile Rouge de Belgrade lors de la dernière journée.

A voir les scènes de joie au pied de la tribune Auteuil, on aurait pu croire que les Parisiens avaient déjà leur billet en poche. Mais ce n'est pas encore tout à fait le cas. Ils devront encore fournir un dernier effort, dans quinze jours, à Belgrade. Mais ils se sont facilités la tâche pour espérer entrevoir un printemps européen dans la plus belle des compétitions. Il suffira d'un match nul contre l'Etoile Rouge pour être au rendez-vous des huitièmes de finale.

Souvent critiqué pour passer au travers des matchs à enjeux, le club de la capitale a, cette fois, répondu présent sur la pelouse du Parc des Princes. Portés par leur public, les hommes de Thomas Tuchel ont fait preuve de caractère et su éléver leur niveau pour venir à bout des Reds, même si certains n'ont pas été à leur avantage comme Kylian Mbappé et Edinson Cavani.

Mais Neymar, longtemps incertain avant la rencontre en raison de sa blessure aux adducteurs droits, a pallié la défaillance de ses deux compères d'attaque. Encore une fois dans tous les bons coups, il est à l'orgine de l'ouverture du score de Juan Bernat (13e), dont le tir contré a trompé Alisson, avant de doubler la mise en renard des surfaces (37e).

A ce moment-là, Paris semblait filer vers une victoire tranquille face à une formation anglaise peu dangereuse sur le but de Gigi Buffon. Mais une faute d'Angel Di Maria dans la surface de réparation, juste avant la pause, et le penalty transformé par James Milner ont permis aux Reds de se relancer dans cette rencontre (45e).

Et en seconde période, même s'ils se sont procurés plusieurs occasions, les Parisiens ont dû contenir la pression anglaise. Ils ont pu compter sur Thiago Silva, impérial de la première à la dernière minute. En bon capitaine et véritable patron, le défenseur brésilien a montré la voie à suivre pour permettre au PSG de conserver son petit d'avance et décrocher ces trois points si précieux pour l'avenir de son équipe.

Il s'agit maintenant de ne pas gâcher ce succès dans la très chaude ambiance du «Marakana» de l'Etoile Rouge de Belgrade, où le champion de France n'aura besoin que d'un point pour poursuivre l'aventure. Un résultat dans les cordes des hommes de Thomas Tuchel. A condition d'afficher le même visage et le même état d'esprit…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles