Martin Solveig s'excuse après sa blague sexiste pendant la cérémonie du Ballon d'or

Face au tollé, Solveig n'a eu d'autres choix que de présenter ses excuses. [AFP]

Chargé de l'animation musicale de la soirée du Ballon d'Or, le DJ français Martin Solveig s'est fendu d'une blague sexiste, qui a suscité le malaise.

Le DJ a demandé à la Norvégienne de l'OL Ada Hergerberg, première lauréate du Ballon d'or féminin de l'histoire, si elle savait twerker, du nom de cette danse aux mouvements on ne peut plus évocateurs.

La footballeuse lui a sèchement répondu  «non» en lui tournant le dos. Mais le trait d'humour auquel s'est risqué l'artiste n'a pas fait l'unanimité sur les réseaux sociaux, qui n'ont pas mis longtemps à le taxer de sexisme.

Face au tollé, Solveig n'a eu d'autres choix que de présenter ses excuses, plaidant la maladresse et sa mauvaise maîtrise de l'anglais. «Ca vient de mon mauvais usage de la langue anglaise, et de ma mauvaise compréhension de la culture de la langue anglaise, qui n’est visiblement pas suffisante. Je ne savais pas que cela pouvait être vu comme une offense, surtout quand on regarde la séquence en entier, qu’on a terminée ensemble en dansant sur du Frank Sinatra», a-t-il notamment écrit.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles