Ligue 1 : Monaco toujours en crise même sans Thierry Henry, Strasbourg en haut de l'affiche

Le défenseur de Stasbourg Kenny Lala (g) unique buteur du match contre Bordeaux à La Meinau, le 26 janvier 2019  [PATRICK HERTZOG / AFP] Le défenseur de Stasbourg Kenny Lala (g) unique buteur du match contre Bordeaux à La Meinau, le 26 janvier 2019 [PATRICK HERTZOG / AFP]

Monaco, qui s'est séparé de son entraîneur Thierry Henry pour rappeler Leonardo Jardim, s'est incliné contre Dijon (2-0), un adversaire direct pour le maintien en Ligue 1, samedi lors de la 22e journée, tandis que Strasbourg a signé la bonne opération en arrachant la victoire contre Bordeaux (1-0).

Monaco n'y arrive plus

L'ex-adjoint d'Henry, Franck Passi, n'a pas réussi son intérim : l'ASM, qui espérait un choc psychologique avec l'éviction surprise de Thierry Henry, a enchaîné une troisième défaite consécutive toutes compétitions confondues.

C'est l'équipe d'Antoine Kombouaré, qui a le mieux profité du changement d'entraîneur, en l'emportant grâce à des buts de Kwon (24e), le revenant d'une longue blessure, et de Naïm Sliti (69e), son homme en forme. Et au vu de l'incroyable faiblesse de la défense monégasque, c'est presque un miracle que le score n'ait pas été plus lourd !

Sous les yeux du président Dmitri Rybolovlev, qui a fait le déplacement en Côte d'Or en compagnie de son vice-président Vadim Vasilyev et de son futur entraîneur Leonardo Jardim, Monaco a même fini la rencontre à dix après l'exclusion logique de Naldo (61e), sa recrue hivernale.

Jardim, l'homme des succès récents de l'ASM -- un titre de champion de France (2017), quatre podiums consécutifs et une demi-finale de Ligue des champions (2017) -- va reprendre une équipe sans repères, engluée à la 19e place du championnat. Un énorme chantier l'attend...

Strasbourg s'approche du podium

Jusqu'où ira Kenny Lala ? Le meilleur joueur de Ligue 1 du mois de décembre a une nouvelle fois offert la victoire à Strasbourg, en inscrivant un but à la Benjamin Pavard à la 93e minute ! Ce succès face à Bordeaux permet aux Alsaciens de conforter leur 5e place et de revenir provisoirement à deux points du podium.

A Nice, les fulgurances individuelles commencent aussi à devenir payantes à l'image de Youcef Atal et Allan Saint-Maximin, dribbleurs parfois fantasques -- «petit-pont» dans sa surface pour le premier, tentative de sombrero pour le second -- mais capables de se muer en buteurs providentiels contre Nîmes (2-0). Grâce à ce succès, les hommes de Patrick Vieira poursuivent leur remontée au classement pour grimper à la 6e place.

De quoi laisser un bilan flatteur au tandem Jean-Pierre Rivère - Julien Fournier, démissionnaire à la tête du club niçois en raison de «divergences» avec les actionnaires majoritaires chinois et américains, et dont le départ effectif pourrait survenir la semaine prochaine...

Guingamp s'enfonce

Guingamp a une nouvelle fois payé ses nombreuses erreurs au prix fort. Décidés à offrir un sursaut devant leur public après le 9-0 reçu au Parc des Princes lors de la précédente journée, les Bretons n'ont pas réussi à corriger le tir face à Reims (défaite 1-0).

L'attaquant rémois Mathieu Cafaro a en effet profité d'une mauvaise intervention de Christophe Kerbrat pour inscrire l'unique but de la partie et permettre à son équipe de basculer dans la première partie du classement (9e, 31 pts). Guingamp reste dernier avec trois longueurs de retard sur le premier non relégable.

Résultats de la 22e journée de la Ligue 1 de football :

vendredi

Marseille - Lille 1 - 2

samedi

Guingamp - Reims 0 - 1

Dijon - Monaco 2 - 0

Strasbourg - Bordeaux 1 - 0

Nice - Nîmes 2 - 0

dimanche

(15h00) Montpellier - Caen

(17h00) Amiens - Lyon

(20h00) Toulouse - Angers

(21h00) Paris SG - Rennes

mercredi

(21h00) Nantes - Saint-Etienne

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles