Ligue des champions : Lyon va devoir ressortir les crocs

Houssem Aouar et les Lyonnais seront privés de leur capitaine Nabil Fekir. Houssem Aouar et les Lyonnais seront privés de leur capitaine Nabil Fekir.[Dave Winter/Icon Sport]

Sept ans que Lyon attendait ce moment. S’assoir à nouveau à la table du gratin du Vieux Continent et regoûter aux chaudes soirées de la plus prestigieuse des compétitions européennes à la saveur si particulière, pour ne pas dire unique en son genre.

Une longue attente qui va prendre fin, ce mardi soir, avec la venue du FC Barcelone au Groupama Stadium en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Un très gros morceau comme les Gones aiment les dévorer. Les hommes de Bruno Genesio en ont même fait une spécialité. En phase de poules, ils ont créé la surprise sur la pelouse de Manchester City (1-2) avant de faire mieux que résister au match retour (2-2). Au début du mois, ils ont également été les premiers à croquer le PSG, cette saison, en Ligue 1 (2-1).

«Au niveau de la qualité, du talent, et dans ce stade, on est taillés pour faire de grandes performances face aux grandes équipes», avait confié l’entraîneur rhodanien à l’issue de ce succès de prestige. «On est capable de le refaire», a-t-il ajouté ce lundi, précédé par Houssem Aouar. «On a montré qu’on avait le potentiel pour rivaliser face à de grandes équipes. On y croit. On sait de quoi le groupe est capable.»

Et pour espérer rééditer un nouvel exploit, les Lyonnais, invaincus dans la compétition (1 victoire, 5 nuls), n’auront pas d’autres choix que de ressortir les crocs face un adversaire, actuel leader de la Liga, que l’OL n’a jamais réussi à battre en six confrontations depuis 2001 (quatre défaites, deux nuls), alors qu’ils seront privés de leur capitaine Nabil Fekir (suspendu). «Il va beaucoup nous manquer. C’est notre joueur phare depuis plusieurs saisons. Mais on a pas mal de grands joueurs dans l’équipe avec assez d’expérience pour prendre le relais», a assuré Aouar.

Comment contenir Lionel Messi ?

«C’est une force en moins pour nous, mais on doit être capables de donner une réponse collective à l’absence de l’un de nos meilleurs joueurs», a insisté, de son côté, Genesio, qui devra également trouver la recette pour contenir Lionel Messi. «Le plan est l’organisation collective qui nous permettra de réduire son influence, a-t-il indiqué. Mais on sait que s’il est dans un grand jour, c’est imparable.» A moins que l’appétit féroce de ses joueurs ne suffise à réduire au silence le quintuple Ballon d’or et les Catalans.

«On aborde ce match avec beaucoup de motivation. Ce sont des matchs rêvés. On est très motivés à l'idée de relever ce défi», a certifié Aouar. Avant de poursuivre : «On sait qu’il y a des failles dans toutes les équipes du monde. On va essayer de bien les détecter et les exploiter à merveille.» Pour préserver toutes leurs chances avant le match retour dans trois semaines en Espagne. Même si rien n'est jamais joué d'avance avant de se rendre au Camp Nou…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles