Le Prince William tacle les clubs de football

Le Prince William est par ailleurs président de la Fédération anglaise de football. Le Prince William est par ailleurs président de la Fédération anglaise de football.[Visual / Icon Sport]

Amateur de ballon rond et président de la Fédération anglaise de football (FA), le Prince William manie l’art du tacle à merveille. Présent ce jeudi à Belfast au siège de la Fédération irlandaise, il a fustigé le manque de soutien des clubs envers les joueurs victimes de problèmes psychologiques.

«Certains clubs ne font rien concernant les questions de santé mentale et de soutien psychologique. Nous devons changer toute l’approche de la protection des joueurs», a insisté le Duc de Cambridge. Et nombreux sont les joueurs à connaître ce genre de problèmes. C’est le cas notamment, outre-Manche, du joueur de Tottenham Danny Rose, de l’ancien international anglais Aaron Lennon, ou encore de l’ancien attaquant et commentateur sportif Stan Collymore, qui ont récemment fait part de leur mal être.

Le Prince William a également regretté que les joueurs soient davantage considérés comme des marchandises et des investissements financiers que des êtres humains. «Beaucoup de joueurs viennent de milieux difficiles et ont toutes sortes de problèmes. Ne leur donner qu’une aide financière est un manquement au devoir», a-t-il confié.

Ce coup de pied dans la fourmilière a été grandement salué dans le milieu du football. A commencer par l’Association de santé mentale des footballeurs professionnels, approchée par un nombre record de joueurs l’année dernière. «Les joueurs peuvent affronter un décès prématuré parmi leurs proches, ou subir une grave blessure, a indiqué son président Michael Bennett. L’argent ne va pas empêcher les émotions de remonter.»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles