Ligue 1 : la bonne affaire de Lille à Saint-Etienne (0-1)

Muet depuis quatre rencontres, Nicolas Pépé a retrouvé l'efficacité dans le Forez. Muet depuis quatre rencontres, Nicolas Pépé a retrouvé l'efficacité dans le Forez.[JEFF PACHOUD / AFP]

Les chants et la bonne humeur dans le vestiaire lillois parlent d’eux-mêmes. Ils traduisent le soulagement et surtout l’excellente opération, peut-être décisive, réalisée, ce dimanche, à Saint-Etienne lors de la 28e journée de Ligue 1 (0-1).

Dans le Forez, le Losc n’a pas laissé passer l’occasion de repousser Lyon, accroché à Strasbourg (2-2), à sept points à dix journées de la fin et consolider sa position de dauphin derrière le PSG. Et la libération est venue en toute fin de rencontre sur une contre-attaque conclue par Nicolas Pépé, qui a retrouvé le chemin des filets après quatre rencontres de mutisme. Jusque-là, Stéphane Ruffier avait longtemps repoussé l’échéance pour permettre aux Verts de rester en vie dans cette partie.

Mais le portier et sa défense ont fini par craquer dans les dernières minutes, tout comme Mathieu Debuchy et Wahbi Khazri expulsés dans les arrêts de jeu. Avec ce nouveau revers, les Stéphanois ont confirmé leurs difficultés face aux équipes du haut de tableau et mis à mal leurs ambitions européennes. Même s’ils continuent d’y croire. «L’ambition européenne ne s’est pas envolée pour autant, a assuré Jean-Louis Gasset. Nous avons perdu contre les trois équipes, Paris, Lille et Lyon, qui se battent pour aller en Ligue des champions. Nous avons perdu contre plus fort que nous. Nous allons tenter de remobiliser tout le monde.»

De son côté, avec ce succès, le club nordiste ne peut plus se cacher dans la course à l'Europe. «Si nous sommes sérieux jusqu’au bout, nous aurons peut-être l’occasion de jouer une coupe d’Europe», a confié l’entraîneur Christophe Galtier. Et pas n’importe laquelle. Car à ce rythme, Lille, toujours invaincu depuis le début de la phase retour, s’affirme plus que jamais comme candidat à la Ligue des champions. «Nous sommes confiants. Nous allons tout faire pour terminer 2e. C’est la vérité», a indiqué le défenseur José Fonte. «Si nous sommes des morts de faim, nous nous battrons pour le podium», a lâché, pour sa part, Galtier. Aux Dogues de continuer à montrer les crocs dès vendredi lors de la venue de Monaco.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles