NBA : Les Bucks à l’épreuve des blessures

La blessure de Malcolm Brogdon arrive au mauvais moment pour les Bucks de Milwaukee.[Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Milwaukee va terminer la saison avec le meilleur record de la NBA. Mais les récentes blessures de Malcolm Brogdon et Nikola Mirotic pourraient sérieusement contrarier leur parcours en playoffs.

Quand la NBA décernera ses prix à la fin de la saison, les Milwaukee Bucks seront bien représentés. Giannis Antetokounmpo est largement favori pour être désigné MVP (meilleur joueur) de la ligue, et leur coach, Mike Buldenholzer, devrait hériter de celui de meilleur coach de l’année. Hourra ! Leur domination tout au long de la saison régulière a fait naître de grandes ambitions en vue des playoffs. Et avec l’avantage du terrain sur l’ensemble des phases finales, les Bucks ont toutes les raisons de croire sérieusement en leur chance de représenter la conférence Est lors des NBA Finals 2019, et ce malgré leur relative inexpérience. Oui, mais ça, c’était avant.

Si l’équipe de Milwaukee a été épargnée par les blessures jusque-là, elle vient de voir deux joueurs clefs de sa rotation rejoindre l’infirmerie au plus mauvais moment de la saison.

La semaine dernière, le club a annoncé que Malcolm Brogdon allait manquer entre six à huit semaines en raison d’une blessure au pied. Ce qui correspond à un retour sur les parquets pour le début du second tour, ou à la fin de celui-ci, voir pour la finale de conférence. Solide défenseur, bon distributeur de ballon, et d’une adresse redoutable aux tirs – il est le seul joueur à afficher plus de 50% aux tirs, 40% à trois points, et 90% aux lancers-francs cette saison, un club très fermé où ne sont entrés que sept joueurs dans l’histoire de la ligue (Larry Bird, Mark Price, Steve Nash, Dirk Nowitizki, Kevin Durant, et Stephen Curry) – Malcolm Brogdon est un joueur essentiel dans le collectif des Bucks. Et un parfait complément de Giannis Antetokounmpo.

Oui, Milwaukee dispose de plusieurs options pour le remplacer grâce à sa profondeur de banc (Pat Connaughton, Tony Snell ou D.J. Wilson). Mais l’apport général de Brogdon, qui n’a été sélectionné qu’en 36e choix de la Draft en 2016, est difficilement remplaçable. Si son absence ne devrait pas trop les contrarier au premier tour, elle se fera beaucoup plus ressentir face à une équipe comme Boston au second. Surtout qu’il n’est plus tout seul sur la liste des blessés.  

Nikola Mirotic également sur un brancard

Un malheur n’arrivant jamais seul, Nikola Mirotic – une des principales recrues des Bucks avant la date limite des transferts en provenance des Pelicans – vient de le rejoindre à l’infirmerie avec une fracture au pouce gauche (il est droitier, notons-le). Selon le journaliste Shams Charania, l’ailier devrait manquer entre deux à quatre semaines de compétition. Là aussi, cette absence n’équivaut pas à un arrêt de mort pour Milwaukee qui ne devrait pas avoir trop de difficultés à passer le premier tour face à un adversaire (ce pourrait être le Heat, les Nets, ou les Pistons) globalement plus faible (quoi que).

Mais la blessure de Mirotic prive une nouvelle fois les Bucks d’un joueur dont l’adresse aux tirs est censée aider Giannis Antetokounmpo à asseoir sa domination dans le jeu intérieur.

Milwaukee peut compter sur Ersan Ilyasova pour combler la brèche. Le fait que cette équipe puisse palier ces deux blessures de manière aussi fluide est la preuve de l’excellent travail fourni par Jon Horst, le manager général de l’équipe (qui est l’immense favori pour obtenir le prix de meilleur dirigeant de l’année), en matière de recrutement. Mais l’absence de ces deux joueurs va sans nul doute obliger les Bucks à ajuster sa rotation à un moment crucial de la saison. Une saison de rêve qui vient de connaître un retour brutal à la réalité.

A noter que ce dimanche, les Milwaukee Bucks affronteront les Cleveland Cavaliers sur beIN Sports à partir de 21h15. Les NBA Sundays présentés par NBA2K19 sur beIN Sports – un match en direct tous les dimanches.

Vous aimerez aussi

Basket Podcast NBA Corner : L'exploit des Clippers, la domination des Rockets, la déception Westbrook
Basket Vidéo : il réalise le portrait de LeBron James en dribblant avec un ballon de basket
Joel Embiid, pivot camerounais de Philadelphie, lors d'un match de NBA contre les Brooklyn Netys, le 13 avril 2019 à Philadelphie [Drew Hallowell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]
NBA Quand Embiid consulte un smartphone... en plein match

Ailleurs sur le web

Derniers articles