Racisme : Les footballeurs anglais boycottent les réseaux sociaux

L'attaquant de Manchester United Marcus Rashford fait partie des joueurs qui ont décidé de protester [ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP]

L'«Association des footballeurs professionnels» a décidé de frapper fort. A son initiative, plusieurs joueurs britanniques se sont mis d'accord pour boycotter les réseaux sociaux pendant vingt-quatre heures, afin de s'élever contre l'inaction des dirigeants face à la multiplication des actes racistes dans le football.

«Assez». Le mot écrit en lettres capitales a fleuri sur les comptes Twitter de nombreux joueurs, qui ont également tenu à expliquer leur décision en quelques lignes.

«Nous nous élevons contre les persécutions racistes. Nous sommes conscients que les plateformes qui nous sont offertes entraînent une certaine responsabilité, donc nous utilisons nos voix pour nous élever contre les persécutions racistes. Ensemble, nous appelons les réseaux sociaux et les dirigeants du football à agir davantage», ont-ils écrit. 

Parmi eux, l'attaquant de Manchester United Marcus Rashford, le milieu de terrain britannique Kevin de Bruyne ou encore le joueur du Real Madrid Gareth Bale, qui ont tous accepté de rejoindre l'initiative. 

Des actes de racisme répétés 

Quelques heures plus tôt, le défenseur de Watford Christian Kabasele interpellait publiquement les dirigeants d'Instagram après avoir signalé un message raciste reçu sur le réseau social. «La réponse que j'ai reçu est qu'aucune violence n'avait été détectée dans le message. Tous les réseaux sociaux doivent endosser leurs responsabilités dans la lutte contre toutes les formes de discrimination», a-t-il déclaré dans un tweet. 

Ce mouvement de colère survient après une succession d'épisodes violents dans les tribunes des matchs. En décembre dernier, lors d'un match de l'Inter Milan contre Naples, le défenseur franco-sénégalais Kalidou Koulibaly avait été la cible de cris de singes et d'insultes racistes de certains supporters de l'équipe adverse. 

Alors que plusieurs joueurs britanniques ont été victimes de chants racistes lors d'un match de qualification de l'Angleterre pour l'Euro 2020, le défenseur de Tottenham Danny Rose s'est insurgé : «Je ne souhaite à aucun futur joueur de subir ce que j'ai subi pendant ma carrière». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles