Vidéo : Neymar réagit aux accusations de viol

«On m'accuse de viol, c'est un gros mot, c'est très fort, mais c'est ce qui se passe», a regretté Neymar dans une vidéo de sept minutes publiée sur Instagram. «On m'accuse de viol, c'est un gros mot, c'est très fort, mais c'est ce qui se passe», a regretté Neymar dans une vidéo de sept minutes publiée sur Instagram.[Lionel BONAVENTURE / AFP]

Il a livré sa version des faits. Accusé de viol par une jeune femme, pour des faits qui auraient eu lieu le 15 mai dernier à l’hôtel Sofitel du VIIIe arrondissement de Paris, Neymar a réagi, ce dimanche, dans une vidéo longue de sept postée sur Instagram avec messages et photos échangés à l’appui.

Seule face caméra, la star brésilienne du PSG est apparue très affectée par cette affaire, qui intervient au terme d’une saison déjà très agitée et à quelques jours seulement du début de la Copa America au Brésil. Mais il a tenu à se défendre contre les accusations de la plaignante, dont l’anonymat est préservé, qui a porté plainte assurant que Neymar s’était montré «agressif» et avait «fait usage de violence pour avoir une relation sexuelle (...) sans son consentement».

«On m’accuse de viol, c’est un gros mot, c’est très fort, mais c’est ce qui se passe», a-t-il commencé avant de poursuivre. «Je suis très triste d’écouter ces accusations et ceux qui me connaissent, qui connaissent mon caractère savent que je ne ferais jamais une chose pareille.»

Sans nier la relation avec la jeune femme, le n°10 parisien a décidé de jouer la transparence et de tout dévoiler pour se disculper. «Ce sont des moments intimes, a-t-il reconnu, mais il est nécessaire de les exposer pour prouver que rien ne s’est réellement passé», a insisté le joueur, qui a ensuite fait défiler les nombreux messages échangés avec la victime présumée, ainsi que les photos et les vidéos parfois très suggestives et dénudées de son interlocutrice, qui aurait séjourné du 15 au 17 mai dans la capitale avant de porter plainte une fois de retour au Brésil car «émotionnellement secouée».

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par 3n310ta  neymarjr (@neymarjr) le

«Tentative d'extorsion»

Devant la gravité des faits qui lui sont reprochés, «Ney», qui avait, selon la presse brésilienne, fait payer par un assistant les billets d’avion et l’hôtel de la plaignante qui serait entrée en contact avec lui sur Instagram, affirme, pour sa part, «être tombé dans un piège. Ça me servira de leçon à partir de maintenant.»

«Il y a quelques jours, Neymar a été victime d’une tentative d’extorsion pratiquée par un avocat de Sao Paulo qui, selon sa version, défendait les intérêts de la victime présumée», a par ailleurs déclaré l’avocat du meneur de jeu.

Le père de Neymar, qui suit de très près la carrière de son fils, avait lui aussi déminé l’accusation samedi auprès de la chaîne brésilienne Bandeirantes : «Ce n’est pas vrai, il n’a jamais commis le moindre délit. En réalité, il est victime de chantage», a-t-il déclaré.

Neymar senior a souligné que son fils avait remis «toutes les preuves» à ses avocats pour se défendre. Le joueur, à qui le sélectionneur vient de retirer le brassard de capitaine de la Seleçao pour une tout autre affaire, celle d’un coup asséné à un spectateur après la finale de la Coupe de France, est au Brésil pour la préparation de la Copa America, qui se déroulera dans son pays (14 juin au 7 juillet) et au cours de laquelle il risque d’être au cœur de toutes les attentions. Et pas seulement pour ses performances sportives.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles