Coupe du monde féminine : quatrième titre pour les Etats-Unis, vainqueurs des Pays-Bas (2-0)

[PictureAlliance / Icon Sport]

Et à la fin… ce sont les Américaines qui gagnent. Les Etats-Unis ont décroché leur quatrième titre mondial en s'imposant, dimanche en finale de la Coupe du monde féminine, face aux Pays-Bas (2-0).

Comme attendu, les coéquipières d’Alex Morgan ont montré qu’elles étaient les patronnes du football mondiale et que personne ne pouvait contrecarrer leur plan. Après 1991, 1999 et 2015, la « Team USA » est venue en France s’offrir une quatrième étoile.

Les Néerlandaises ont tenu

Pour leur première finale en Coupe du monde, les Pays-Bas, championnes d’Europe en titre, ont pourtant tenu la dragée aux tenantes du titre, qui disputaient leur troisième finale consécutive. Pour preuve, pour la première fois de la compétition, les joueuses de Jill Ellis ne sont pas parvenues à inscrire de but avant la 12e minute, ce qu’elles avaient réussi à faire tout au long de la compétition.

Après avoir plusieurs fois buté sur une superbe Sari Van Veenendaal, les Américaines ont dû leur salut à un penalty, validée après utilisation de la VAR par l’arbitre française Stéphanie Frappart, après un pied haut de Van der Gragt sur Alex Morgan. Un penalty, transformé par Megan Rapinoe (61e), qui allait changer la physionomie de la rencontre. Les Néerlandaises assommées, n’y étaient plus. Et les championnes du monde allaient doubler la mise et sceller leur sacre grâce à Lavelle (69e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles