Tokyo 2020 : des médailles écolos, issues de déchets électroniques recyclés

Les Jeux Olympiques de Tokyo auront lieu du 24 juillet au 9 août 2020. [Behrouz Mehri/AFP]

Qu'elles soient de bronze, d'argent ou d'or, les médailles des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 seront avant tout vertes. Au sens écologique du terme. Elles ont été fabriquées à partir de métaux précieux extraits de smartphones recyclés et autres appareils électroniques donnés par les Japonais.

Au total, près de 79 000 tonnes d'équipement électronique, dont 6,21 millions de téléphones portables hors d'usage, ont été récoltés dans tout le pays, du 1er avril 2017 au 31 mars 2019.

Selon le comité olympique, environ 32kg d'or, 3 500kg d'argent et 2 200 kg de bronze ont été obtenus. Assez de métaux précieux pour confectionner les quelques 5 000 médailles nécessaires à la compétition.

Le design a été révélé mercredi 24 juillet, un an jour pour jour avant le lancement de l'événement. Sur chaque récompense on voit apparaitre Niké, déesse grecque de la victoire. Le ruban est décoré d'un motif en damier et le diamètre des médailles est similaire à celui des éditions de Londres en 2012 et de Rio en 2016.

Des podiums en plastique recyclé

L'ambition écologique du pays pour les Jeux Olympiques ne s'arrête pas là puisque les tenues des athlètes et officiels japonais seront confectionnées en matériau recyclé issus de vêtements usagés.

Les podiums seront quant à eux fabriqués grâce à des déchets plastiques collectés auprès des foyers mais aussi sur les littoraux, lors de campagnes de nettoyage.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles