Tout savoir sur Wissam Ben Yedder, la recrue la plus chère de l'année en Ligue 1

L'AS Monaco passe la vitesse supérieure en officialisant ce 14 août la signature de Wissam Ben Yedder pour près de 40 millions d'euros. L'AS Monaco passe la vitesse supérieure en officialisant ce 14 août la signature de Wissam Ben Yedder pour près de 40 millions d'euros. [AFP]

Après une saison 2018-2019 et un premier match contre Lyon cauchemardesque en ouverture de la Ligue 1 2019-2020, l'AS Monaco passe la vitesse supérieure en officialisant ce 14 août la signature de Wissam Ben Yedder pour près de 40 millions d'euros. Il devient ainsi la recrue la plus chère de la saison dans le championnat de France (pour le moment, car le mercato n'est pas fini).

Une saison record l'an passé

En matière de statistiques, Wissam Ben Yedder sort de sa meilleure saison. Lui qui a fêté ses 29 ans le 12 août a marqué 30 buts toutes compétitions confondues avec Séville, ce qui le place deuxième au classement des meilleurs buteurs français, à égalité avec Karim Benzema (tous les deux en 53 matchs), derrière Kylian Mbappé (39 buts en 43 matchs et devant Antoine Griezmann (21 buts en 48 matchs). Outre les Français, il n'est pas anodin de noter qu'il a également plus fait trembler les filets qu'un Cristiano Ronaldo (28 buts en 43 matchs) ou Mohamed Salah (27 buts en 52 matchs). 

Un destin mal embarqué

Si son talent ne fait aucun doute dans le monde du foot actuel, ce ne fut pas toujours le cas. Né à Sarcelles, celui qui a fait ses classes à Garges-les-Gonesses n'est pas forcément le prototype du jeune talentueux que les centres de formation s'arrachent. Plutôt joueur de futsal dans sa jeunesse, il commence sa carrière sur les prés en amateur à Alfortville (CFA). 

Il ne lui faudra cependant qu'une petite saison pour faire ses preuves et être finalement recruté par Toulouse, qui lui donnera la chance de montrer son talent sur les pelouses de Ligue 1. Juste avant cela, il était encore en équipe de France de futsal, preuve de ses aptitudes dans cette discipline. 

Un tout jeune bleu

Cette saison particulièrement réussie en Liga lui a permis de revenir en équipe de France en juin 2019, plus d'un an après sa seule et unique sélection juste avant la coupe du Monde 2018. Il en a même profité pour marquer son premier but lors de la victoire 4-0 des Bleus en Andorre. Actuellement, il possède donc quatre sélections, dont une titularisation et un but.

Son retour en France pourrait lui donner plus de visibilité afin de s'installer définitivement en doublure d'Olivier Giroud, d'autant que la concurrence d'habitués comme Alexandre Lacazette, Anthony Martial ou de jeunes attaquants comme Moussa Dembélé est féroce. Le fait que Didier Deschamps habite proche de Monaco et soit souvent dans les tribunes du Stade Louis II est un argument qui pourrait avoir fait pencher la balance. Selon le quotidien l'Équipe, le sélectionneur aurait d'ailleurs discuté avec l'attaquant avant que ce dernier ne choisisse définitivement l'AS Monaco.  

Il est supporter de l'AS Monaco

Autre argument, qui pourrait paraître anodin, mais qui ne l'est pas forcément : Wissam Ben Yedder enfant était fan de l'AS Monaco. Il avait révélé cette information il y a deux ans dans une interview donnée au Canal Football Club. «Mon père était pour Saint-Étienne, mais moi c'était plus Monaco», lâchait le Sévillan d'alors dans un petit sourire (à partir de 2 minutes dans la vidéo ci-dessous). S'il ne disait pas alors qu'il s'imaginait sur le Rocher, il avait parfaitement conscience d'être suivi par le club de Dmitry Rybolovlev. Il est toujours difficile de réussir dans son club de coeur, mais nul doute qu'il aura un degré supplémentaire de motivation au moment de fouler les pelouses. 

À suivre aussi

L'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, buteur face l'Espanyol Barcelone, en Liga, à Santiago-Bernabeu, le 7 décembre 2019 [PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP]
Football Espagne : le Real Madrid, estropié mais vainqueur, passe premier
Les statistiques des joueurs apparaissent en temps réel sur les smartphones.
Technologies Quand la réalité augmentée révolutionne le sport dans les stades
Neymar félicité par ses équipiers du Paris SG après son but contre Nantes en L1 au Parc des Princes le 4 décembre 2019 [FRANCK FIFE / AFP/Archives]
Football Ligue 1 : Paris possible champion d'automne, lutte acharnée pour le podium

Ailleurs sur le web

Derniers articles