Quel avenir pour Michel Platini ?

L'ancien n°10 de l'équipe de France pourrait postuler à la FFF.[Bildbyran / Icon Sport]

Un futur un peu flou. Michel Platini, dont la suspension de quatre ans prend fin ce lundi, est désormais libre de reprendre une activité dans le football mais à quel poste ?

«Je reviendrai. Je ne sais pas où, je ne sais pas comment, avait assuré récemment l’ancien n°10 de l’équipe de France et de la Juventus. Je ne peux pas rester sur une suspension, même si c’est une suspension faite par des abrutis.» Reste qu’il est compliqué d’imaginer «Platoche» retrouver un poste à responsabilités notamment au sein de la FIFA et de l’UEFA, lui qui a occupé la présidence de l’instance européenne dernièrement.

Toutefois, il est possible pour lui de viser d’autres postes. «J’ai reçu beaucoup de propositions, des appels du pied, pour être consultant, pour faire l’Euro, la Coupe du monde», a confié celui qui avait été suspendu (8 ans d’abord puis 4 ans après appel au Tribunal arbitral du sport) pour avoir reçu 1,8 million d’euros en 2011 en paiement d’un travail de conseiller de Sepp Blatter achevé en 2002.

Un poste pourrait l’intéresser, celui de président de la Fédération française de football. Le mandat de Noël Le Graët arrivant à échéance en 2021, la place devrait être libre. «Des copains me conseillent d’y aller, d'autres me disent : ‘C’est quoi l'intérêt d’être président de la FFF quand on a été président de l’UEFA ?’ Mais même cette échéance-là me paraît lointaine. Je n’y ai pas encore vraiment pensé», a confié Michel Platini.

Un retour à l’UEFA si Aleksander Seferin venait à appuyer sa candidature, la présidence de la FFF ou un poste de consultant dans le football… les propositions existent. Reste à savoir ce que décidera le principal intéressé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles