Entre voitures simplifiées et budget resserré, la Formule 1 dévoile ses futures monoplaces et son nouveau règlement pour 2021

Les voitures de 2021 vont changer d’apparence. Les voitures de 2021 vont changer d’apparence.[Twitter @Formula 1]

La Formule 1 va changer de visage en 2021, avec le double objectif de rendre les courses plus spectaculaires, en limitant les coûts pour les écuries. Un nouveau règlement, qui sera mis en place dans un an, a été adopté par le Conseil sportif mondial.

L’un des mesures les plus marquantes de ce nouveau texte est le plafonnement des coûts à 175 millions d’euros par saison pour chaque écurie. Bien que ce total n’englobe pas le marketing, le salaire des pilotes et des trois personnes les mieux payées des équipes, la limitation va obliger les plus gros concurrents à se serrer la ceinture, quand on considère que le budget de Ferrari ou Mercedes avoisine actuellement les 500 millions de dollars.

du changement sur les ailerons et l'aérodynamique

Un autre changement s’avère particulièrement significatif, puisqu’il touchera directement le «physique» des voitures. Elles seront simplifiées sur le plan aérodynamique, afin de les rendre moins chères, mais aussi pour réduire leur trainée d’air et diminuer les perturbations lorsque l’on se trouve dans leur sillage. Concrètement, les ailerons avant et arrière comporteront moins de petits éléments et de nombreux appendices et bouts de carbone sur la carrosserie seront supprimés. Les roues seront également plus larges (de 13 à 18 pouces).

Avec ces modifications, une Formule 1 placée juste derrière une concurrente ne perdra plus que 14% de ses appuis au sol, contre 45% actuellement. «Les voitures devraient pouvoir s’affronter de plus près», se félicite Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA). «L’action en piste devrait être très intense avec de plus grandes opportunités de dépassement». Les puristes de la vitesse pourront néanmoins regretter que ces nouvelles règles alourdiront les voitures, les rendant plus lentes de 3 à 3,5 secondes par tour, selon les responsables techniques de la FIA.

la F1 tente d'amener un peu de vert sur les grands prix

Concernant la sécurité des pilotes, le nez de la monoplace sera allongé pour une meilleure capacité d’absorption des chocs, des pièces de carbone seront recouvertes d’une membrane pour éviter qu’elles ne se décrochent lors d’un accident et d’autres seront même retenus par des câbles (pour éviter qu'elles soient projetées et causent crevaisons ou blessures). Le cockpit sera élargi pour les pilotes les plus grands et il sera renforcé.

Par ailleurs, pour s’inscrire dans le processus écologique qui touche désormais le sport, la Formule 1 s’apprête à passer à 20% de contenu renouvelable dans ces carburants, avec l’objectif d’augmenter cette part après 2021. Pour Jean Todt, l’ensemble des changements du règlement rendra la F1 «plus durable et plus sûr», mais également «moins complexe et plus facile à comprendre».

Il est également à noter qu’à partir de 2021, les week-ends de grand prix dureront un jour de moins (du vendredi au dimanche) et qu’une saison pourra être disputée sur 25 courses au maximum, contre 21 aujourd’hui.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles