Ligue 1 : Angers et Bordeaux, un tournant pour l'OM de Villas-Boas

Les Marseillais restent sur une série de quatre victoires consécutives.[Icon Sport]

Marseille passe un nouveau test. En déplacement à Angers mardi lors de la 16e journée de Ligue 1, l’OM va tenter d’écarter l’un de ses actuels rivaux pour la deuxième place. Avant de recevoir dimanche Bordeaux, quatrième.

Mais ce déplacement chez les Angevins ne sera pas forcément aisé pour les Olympiens qui restent sur trois partages de points ces dernières saisons. André Villas-Boas sait d’ailleurs qu’il faudra bien manœuvrer pour faire tomber les hommes de Stéphane Moulin qui restent sur une défaite à Nice (2-1). «Angers est une très bonne équipe, bien consolidée sur l’aspect défensif et efficace dans son jeu, a confié ‘AVB’. C’est une équipe qui est moins offensive que Brest mais qui est plus efficace dans ses attaques.»

Avec une série de quatre victoires consécutives, dont la dernière arrachée face à Brest (2-1), le club olympien a conforté sa place de dauphin derrière l’intouchable PSG. Une performance incroyable – ce qui n’était plus arrivé depuis une série entamée le 20 décembre 2017 – d’autant que personne n’attendait les hommes d’André Villas-Boas à cette place en début de saison.

Mais le technicien portugais est parvenu à créer quelque chose depuis son arrivée et surtout à remobiliser son groupe après une dernière saison très compliquée sous Rudi Garcia. «On se sent tous très à l’aise avec Villas-Boas, et on est tous satisfait de lui, a confié le Croate Duje Caleta-Car. On est tous très heureux d'aller à l'entraineur où il règne une atmosphère de joie et de bonne humeur. Il n’y a aucune tension.» Et les résultats se font donc ressentir.

La claque reçue par le PSG a boosté l'OM

Combien de formations se seraient d’ailleurs écroulées après le 4-0 encaissé fin octobre sur la pelouse du PSG ? Alors que l’on pensait le voir rentrer dans le rang, l’OM est parvenue à passer outre cet énième revers contre le rival parisien pour repartir de l’avant. Depuis, en championnat, Marseille a enchainé quatre succès (Lille, Lyon, Toulouse et Brest).

Évidemment, l’ensemble est encore fragile et tout peut s’écrouler en un rien de temps à Marseille, encore plus qu’ailleurs, mais force est de constater que le club est là. Et bien en place profitant également des mauvaises prestations des autres «gros» (Lille, Monaco, Lyon). 

Et s’ils sont assurés de conserver leur deuxième place de Ligue 1 – ils comptent quatre points d’avance sur le SCO –, les Phocéens pourraient donc écarter les Angevins et prendre leur distance avec les autres équipes du championnat. Surtout qu’ils recevront ensuite Bordeaux, dimanche. Et en cas de succès face aux Girondins, Marseille pourra passer de bonnes fêtes de fin d’année. «Angers et Bordeaux sont des équipes proches, si on est capable de gagner ces deux matchs ce serait une très bonne chose et on pourrait arriver en janvier avec une très bonne position.» Ne reste plus qu’à mêler les paroles aux actes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles