Championne olympique au chômage, Emilie Andéol a retrouvé un travail

Emilie Andéol a été contactée après son témoignage poignant.[Nolwenn Le Gouic/Icon Sport]

Une bonne étoile. Au lendemain de son poignant témoignage dans le Parisien, où elle annonçait être au chômage, Emilie Andéol a indiqué mercredi avoir retrouvé un emploi.

La judokate, championne olympique 2016, qui avait confié être «en galère» dans les colonnes du quotidien, «entrevoit le bout du tunnel» après avoir reçu «plein de témoignages de sportifs qui sont passés par là.» 

«J’ai trouvé un travail puisque Stéphane Nomis (un ancien judoka, président du pacte de performance pour les athlètes de haut niveau) m’a proposé de travailler dans sa fondation, a confié Emilie Andéol mercredi. Je vais mettre en place des classes informatiques en Afrique, je vais être utile, j'ai besoin de ça. J’ai aussi reçu plein de messages de personnes me demandant de quoi j'avais besoin.»

A noter que Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, qui n’était pas au courant de sa situation, l’a également contactée. Sur Twitter, la judokate a partagé sa joie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles