Les drones "Spider-man" sont-ils les espions du futur ?

[Capture d'écran / YouTube]

Des chercheurs américains de l’université de Stanford (Californie) viennent-ils de mettre au point l'espion du futur ? S’il reste encore quelques points à parfaire, un prototype de drone capable de se poser sur les murs a été récemment présenté. L’armée américaine serait déjà intéressée.

Un mini avion totalement autonome capable de rester agrippé à des parois verticales pour filmer, surveiller ou même, éliminer une cible. Voilà, en résumé, le principe de ce drône révolutionnaire qui pourrait métamorphoser à court terme les missions de surveillance et de renseignement.

Pour mettre au point ce prototype, les scientifiques de Stanford se sont inspirés de… deux animaux. L’écureuil volant, d’abord, pour le vol et l’atterrissage. Et le chat pour le décollage.

Plus concrètement, une personne lance l'engin à quelques dizaines de mètres de l'endroit où il se posera. L’avion, équipé d’un moteur et d’un rotor plus silencieux qu’un quadricoptère, vole alors jusqu’à sa "base d’amurrisage".  Des capteurs à ultrason et optiques lui permettent de détecter l’approche du mur.

A cet instant, la phase d’atterrissage peut débuter : le drone se cabre alors à 90 degrés afin d’épouser parfaitement la paroi où il "atterrit". Pour une durée déterminée à l’avance grâce à son ordinateur embarqué, il reste alors fixé sur le mur à l’aide de petits crochets qui se rétracteront (telles les griffes du chat) lors du décollage.

S’il demeure encore en phase de perfectionnement (les chercheurs cherchent encore notamment à augmenter l'autonomie de sa batterie), ce nouveau drone est amené à révolutionner les conflits du futur. Au même titre que le LAWS, l’arme au laser, récemment mise au point par la marine américaine.

 

 

L'arme au laser, la dernière technologie de l'armée US

Le marché des drones en plein boom

Washington lance ses bombardements furtifs B-2 dans le jeu coréen

Vous aimerez aussi

Armement L'Iran a testé avec succès un missile de croisière
Armement Chine : le canon électromagnétique le plus puissant du monde sera prêt en 2025
Armement Pékin teste la version chinoise de la «mère de toutes les bombes»

Ailleurs sur le web

Derniers articles