Eurovision : un dispositif anti-huées est prévu

Polina Gagarina est la candidate russe à l'Eurovision 2015. [DIETER NAGL / AFP]

Pour éviter qu'un candidat ne soit hué, comme la candidate russe l'année dernière en raison de la crise ukrainienne, les organisateurs de l'Eurovision vont installer un dispositif anti-huées.

 

L'année dernière, les jumelles Tolmachevy qui représentaient la Russie à  l'Eurovision, ont été huées par une partie du public, en signe de protestation contre la politique de Poutine. Pour éviter que ne se renouvelle un tel incident, les organisateurs de la 60e édition de l'Eurovision, ont investi dans un dispositif anti-huées.

 

 

Les organisateurs ont confié au Moscow Times ne pas vouloir ruiner "l'esprit du concours" et vouloir "construire des ponts entre les pays". Ainsi, dès que des huées se feront entendre, des réducteurs sonores seront déclenchés. Sur scène, l'artiste ne pourra pas entendre le vacarme du public. Les organisateurs ont néanmoins tenu à rappeler que "le plan A était d'utiliser le son normal du public".

 

La candidatre russe en proie aux critiques

Cette année le concours a lieu à Vienne, pays du vainqueur de l'année dernière, Conchita Wurst. La Russie est représentée par Polina Gagarina. Elle a d'ores et déjà prévue de mettre des écouteurs pendant sa performance pour "se protéger des sifflets".

Si selon l'organisation, la chanteuse a été très bien accueillie jusqu'alors, elle est contestée dans son propre pays. Kirill, le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe "espère sa défaite", car ce dernier craint "une invasion de chanteuses à barbe en Russie", en référence au dernier gagnant de l'Eurovision. En effet, le pays accueillera l'année prochaine la compétition.  

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles