Koh-Lanta Johor : les meilleurs stratèges

Qui sont les meilleurs et les pires stratèges de Kah Lanta Johor ? [Bureau 233 - ALP - TF1]

Pour remporter Koh Lanta, il est nécessaire de monter des alliances et de suivre les bonnes stratégies. Qui sont les meilleurs, et les pires, stratèges de cette édition 2015 ? Directmatin.fr tente de faire le bilan.

 

N’en déplaise à certains, c’est rarement la droiture et la loyauté qui sont récompensées dans Koh Lanta. À chaque saison, les candidats qui parviennent à accéder au dernier carré – qui participe à la course d’orientation – ont tous des choses à se reprocher. Un changement d’alliance, une petite (ou grosse) trahison, un vote surprise, etc. certains candidats ne reculent devant rien pour garantir leur «survie» dans l’aventure.

Car si le jeu d’aventure de TF1 est éprouvant pour les organismes, c’est principalement sur le plan mental que tout se joue. Et s’il fallait le rappeler, Koh Lanta est un «jeu» où la stratégie est essentielle pour ceux qui rêvent d’aller au bout. Mais tous ne s’y prennent pas de la même façon, et n’obtiennent pas les mêmes résultats. Qui sont les pires stratèges de Koh Lanta Johor ? Et les meilleurs ?

 

Les meilleurs stratèges

Cédric – Éliminé lors du 8e épisode

Fin stratège, ce joueur d’échec aguerri n’a pas hésité à se mettre en danger pour mener à bien la stratégie des jaunes. Si Corinne n’était pas sortie sur blessure – permettant ainsi à Jeff de revenir pour se venger – le plan machiavélique de Cédric serait entré dans les annales de Koh Lanta.

Sûr de lui, il a réussi à retourner le cerveau de Jeff d’une manière époustouflante lors du face-à-face entre les ambassadeurs. Il a réussi à obtenir la tête d’Alban, un candidat méritant, alors que Jeff avait juré de ne pas l’éliminer. Il a continué à mener le Marseillais par le bout du nez, sans que ce dernier ne se méfie, pour le faire sortir juste après. Même certains candidats rouges, bien que horrifiés par l’élimination minutieuse des membres de leur équipe, ne pouvaient que constater la supériorité stratégique de Cédric.

Mais à trop se mettre en avant, en prenant des risques inconsidérés, Cédric est devenu une cible facile et évidente au moment même où Corinne déclarait forfait sur blessure. Les quelques épisodes où Cédric tirait à lui seul les ficelles de Koh Lanta Johor resteront un des moments forts de cette édition 2015.

 

Bruno – Encore en lice

Il faut se méfier de l’eau qui dort. Sous ses airs sympathiques et bienveillants, Bruno a bien saisi les règles du jeu sur Koh Lanta. Pilier de l’équipe des rouges, mais toujours niché dans l’ombre de Jeff, il a su inverser son vote pour sortir le Marseillais au moment opportun.

Son rapprochement avec Marc lui a permis de s’assurer – pour le moment – une place dans le carré final. Le sens de la discrétion et de l’observation sont des qualités trop peu appréciées dans la stratégie qui mène à la victoire dans Koh Lanta. Bruno, la force tranquille par excellence, est un maître dans leur usage. Et il pourrait bien être le dernier des survivants le 24 juillet prochain.

 

Marc – Encore en lice

C’est le candidat qui divise les téléspectateurs. Pêcheur génial, capable de faire le feu, fin connaisseur de la flore alentour, toujours affairé sur le camp, Marc ne serait plus de l’aventure s’il n’était pas un stratège hors-pair. Le meilleur de cette édition 2015. Et ce pour quatre raisons :

1. Il a laissé Cédric – c’était aussi le meilleur choix – prendre les devants lors de la négociation entre les ambassadeurs. Tapis dans l’ombre, il a regardé son camarade de survie se mettre en danger et finalement se faire éliminer. À un moment où lui-même était détesté par les ex-rouges. Savoir se faire oublier et laisser les autres attirer l’attention est une excellente stratégie.

2. Il a su se rendre indispensable sur le camp. Mac permet à toute la tribu de manger, notamment grâce à ses pêches miraculeuses. Ou à sa capacité à faire du feu. Jeff a pleuré quand les rouges ont perdu le kit de pêche. Mais une fois qu’il a eu l’occasion de démontrer ses qualités de pêcheurs, il ne s’est pas montré à la hauteur. Ce qui n’a fait que renforcer le sentiment que Marc était indispensable à la vie du groupe.

3. Il a su construire les bonnes alliances au fur et à mesure de l’avancé du jeu. Après avoir remporté une épreuve de confort, Marc a décidé de partager son repas avec Bruno. Pour mieux se rapprocher de lui. Et de Chantal. En prêchant au passage le vote  au «mérite», ce qui fait définitivement son jeu. Aujourd’hui, le trio qu’ils forment fait la pluie et le beau temps dans la tribu réunifiée. Personne ne sera étonné de voir ces trois-là sur les poteaux.

4. Il a su gagner les immunités quand il le fallait. Quand il était en danger, Marc a su se dépasser pour remporter les épreuves d’immunités qu’il fallait (trois depuis la réunification) pour assurer sa survie sur le camp. Une capacité à se dépasser dans les moments clés indispensables pour remporter Koh Lanta. Mais Marc ne fait pas figure de favori pour remporter cette édition 2015, tout simplement parce que les membres du conseil final finissent, après coup, par se rendre compte de son incroyable sens du jeu.

Sans aucun doute, Koh Lanta Johor ne serait pas aussi passionnant sans une personnalité comme Marc, de loin le meilleur stratège de cette édition 2015. S’il n’est pas exempt de reproches – son côté arrogant, un certain égoïsme quant à la transmission de son savoir d’aventurier, ses phrases assassines, etc. – il n’en reste pas moins une des personnalités les plus fascinantes de l’histoire du jeu. Sa participation à une prochaine édition «All-Star» serait amplement méritée. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles