Masters 1000 de Rome : L'Empereur Djokovic

Novak Djokovic a remporté les cinq tournois majeurs qu'il a disputés cette saison. Novak Djokovic a remporté les cinq tournois majeurs qu'il a disputés cette saison.[©MalFairclough/AFP]

Déjà vainqueur cette année de l’Open d’Australie et des Masters 1000 d’Indian Wells, de Miami et de Monte-Carlo, Novak Djokovic est venu à bout de Roger Federer (6-4, 6-3) pour ajouter celui de Rome dans son escarcelle. Un succès qui renforce son statut d’homme à abattre à Roland-Garros, qui commence dimanche prochain.

 

Novak Djokovic a pris date. A une semaine du début des hostilités à Roland-Garros, le Serbe a donné un peu plus de volume, dimanche à Rome, à son statut de grandissime favori pour conquérir la Coupe des Mousquetaires, seul trophée du Grand Chelem qui fait encore défaut à son riche palmarès (53 titres).

D’une impressionnante maîtrise, le n°1 mondial n’a laissé aucune chance à Roger Federer (6-4, 6-3) pour poursuivre sur la terre battue romaine son impressionnante moisson entamée depuis le début de l’année.

 

La planète tennis 

Vainqueur de l’Open d’Australie et des Masters 1000 d’Indian Wells, de Miami, de Monte-Carlo, et maintenant de Rome, «Nole» n’a laissé que des miettes à la concurrence pour régner sans partage sur la planète tennis.

C’est donc avec un capital confiance gonflé à bloc qu’il débarquera à la Porte d’Auteuil. D’autant qu’en plus d’avoir enchaîné une 22e victoire de rang sur le circuit, Djokovic n’a pas subi le moindre revers sur ocre cette saison.

Suffisant pour penser que les Internationaux de France lui semblent déjà promis. A moins que la terre ne se dérobe encore une fois sous ses pieds…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles