Gilles Simon en a plein le dos

Victime de fortes douleurs au dos, Gilles Simon n'a pu s'aligner à l'Open de Nice et pourrait renoncer Victime de fortes douleurs au dos, la participation de Gilles Simon à Roland-Garros semble de plus en plus compromise.[Jean-Christophe Magnenet / AFP/Archives]

Toujours victime de fortes douleurs en haut du dos, Gilles Simon a été contraint ce mercredi de déclarer forfait pour l’Open de Nice. La participation du numéro un français à Roland-Garros semble de plus en plus comprise.

 

C’est un coup dur à quelques jours de Roland-Garros. Alors qu’il devait effectuer hier son entrée en lice au 2e tour de l’Open de Nice, Gilles Simon a dû renoncer à affronter l’Australien James Duckworth. Le numéro un Français ressent toujours de fortes douleurs en haut du dos, qui l’avaient déjà contraint à l’abandon au 2e tour à Rome la semaine passée.

« Ça évolue mais bien trop lentement. J’ai toujours trop mal pour jouer », a-t-il confié avant de donner davantage de détails sur son mal. «Il y a une douleur dans le haut du dos au niveau d’une omoplate. Je n’arrive pas à pencher la tête côté gauche, a-t-il précisé. Il y a une zone enflammée.»

 

Une course contre la montre

La tête de série numéro un a pourtant tout tenté pour pouvoir s’aligner, chez lui, sur la terre battue niçoise. Mais il a dû se rendre à l’évidence et se retirer du tournoi la mort dans l’âme. « Hier (mardi) j’ai fait un entraînement pénible et même ce matin un dernier essai... mais, sur le service et le retour de service, c’est impossible, a-t-il indiqué. Je vais me faire plus mal si je vais sur le court.»

Gilles Simon est désormais engagé dans une course contre-la-montre pour pouvoir participer aux Internationaux de France. Il doit quitter Nice ce matin pour rallier Paris, où il passera une IRM pour connaître la gravité de sa blessure non sans une angoisse de plus en plus grandissante. « Ça traîne un peu trop longtemps et ça m’inquiète.» Il y a de quoi… 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles