Évasion de Redoine Faïd : la maison d'arrêt de Grasse redoute un scénario similaire

Par
Mis à jour le Publié le

Redoine Faïd sest évadé par hélicoptère de la prison de Réau, un scénario qui rappelle de mauvais souvenirs aux agents pénitentiaires de la maison d'arrêt de Grasse. Ils redoutent un nouveau scénario du même type.

Il y a 11 ans, ces agents ont vécu la même scène : le 14 juillet 2007, une figure du grand banditisme, Pascal Payet, condamné à une peine de 30 ans de prison pour le meurtre d'un convoyeur de fonds, s'évade par hélicoptère.

Depuis, des mesures ont été prises. Des filets surplombent désormais l'espace de promenade des détenus. Mais la cour d'honneur, elle, n'est toujours pas protégée.

Des détenus particulièrement dangereux, candidats à l'évasion, sont incarcérés dans cette maison d'arrêt. Selon les syndicats, ils ne devraient pas être à Grasse. Des mesures d'urgence sont alors demandées. Un courrier à l'administration pénitentiaire va bientôt être envoyé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles