La France lance un nouveau satellite-espion

Mis à jour le Publié le

C'est le premier d'une série de trois satellites qui va être lancé ce mardi après-midi depuis la base Ariane en Guyane. Un satellite d'observation, comprendre d'espionnage, destiné à maintenir la place de la France dans le monde. Un monde où l'espace est devenu incontournable et où le gouvernement souhaite investir.

Voici le dernier né de l'aérospatiale français : le satellite d’observation haute précision CSO-1. Mis au point dans un local technique dont l’adresse reste secrète, sa mise en orbite est prévue ce mardi à 17h37, heure de Paris. 

Son lancement va marquer le début du renouvellement des moyens spatiaux militaires de la France. Brouillage, espionnage, cyber-attaque. Pour faire face aux nouvelles menaces, la France doit perfectionner son parc spatial. Une question d’indépendance nationale financée à hauteur de 3,6 milliards d’euros jusqu’en 2025 et qui prévoit déjà le lancement de 3 engins électromagnétiques d’écoute.

Mais la ministre des Armées l’a annoncé, la France envisage d’aller plus loin avec la construction de satellites anti-satellites.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles