Brexit : les douaniers maintiennent leur mouvement à Calais et Dunkerque

Par
Mis à jour le Publié le

Les agents des douanes vont poursuivre leur grève du zèle, à l'origine de longues files d'attentes à Calais et Dunkerque, pour réclamer des moyens supplémentaires en vue du Brexit, a annoncé l'intersyndicale mardi, à l'issue d'une réunion qu'elle juge infructueuse avec la direction.

«On est dans une situation de blocage, tant sur le terrain qu'avec le ministre (de tutelle Gérald Darmanin, ndlr)», a déploré Philippe Bollengier, secrétaire régional CGT Douanes, regrettant qu'il n'y ait «aucune proposition concrète» concernant leurs revendications.

«On a l'impression que la direction a décidé d'aller à l'épreuve de force (...) Nous n'avons pas d'autre choix que de poursuivre le mouvement», a-t-il ajouté, s'exprimant au nom de l'intersyndicale Unsa-CGT-CFDT.

Depuis lundi, les agents des douanes effectuent des contrôles «plus poussés» et donc plus longs des camions, entraînant des kilomètres de files de poids-lourds à destination de l'Angleterre, au tunnel sous la Manche et au port de Calais.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles