Loi anti-gaspillage : la guerre au plastique est déclarée

Par
Mis à jour le Publié le

C’est mercredi devant le conseil des Ministres que Brune Poirson présentera son projet de loi anti-gaspillage dont l'examen débutera fin septembre au Sénat. La secrétaire d’État à la Transition écologique s'est exprimée ce dimanche dans le Journal du Dimanche et a donné les détails de la future loi.

Le plastique est la cible principale de cette loi anti-gaspillage. Le projet de loi prévoit tout d’abord d'interdire le plastique à usage unique d'ici 2020 comme les pailles, les gobelets, les assiettes, les couverts et les touillettes à café. Il est aussi prévu de passer de 20% à 100% de plastique recyclé en 2025 ou encore de rétablir un système de consigne pour les bouteilles en plastique.

Des mesures utiles mais trop tardives pour certains. «Ce qui est toujours regrettable avec ce gouvernement c’est que les engagements sur les questions environnementales sont toujours à plus tard», critique Mounir Satouri, député européen EELV.

Outre le plastique, le projet de loi vise aussi à mettre un terme aux décharges sauvages. Il prévoit également l'élargissement du principe pollueur payeur notamment aux entreprises du BTP, responsables selon la secrétaire d'Etat à la Transition écologique de près des trois quarts des déchets annuels en France.

Autant de dispositions présentées mercredi prochain et qui doivent marquer, selon Brune Poirson, un tournant écologique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles