JO 2024 : la colère des hôteliers contre le partenariat du CIO avec AirBnb

Par Gauthier Le Bret -
Mis à jour le Publié le

Les hôteliers ne décolèrent pas contre le partenariat noué par le Comité international olympique (CIO) avec Airbnb et ont annoncé ce mercredi en guise de représailles «suspendre leur participation» à l'organisation des Jeux olympiques 2024.

L'arrivée du géant de la location de logements entre particuliers parmi les principaux sponsors du Comité international olympique (CIO) a suscité la polémique lundi.

Mais Airbnb avait estimé plus tôt, mercredi, que «cet accord historique vise à permettre aux villes hôtes d'accueillir les Jeux de manière plus locale, authentique et durable». Rappelant avoir déjà soutenu les Jeux olympiques de Rio 2016 et les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, en tant que sponsor national, la plateforme affirme que ses «valeurs sont en phase avec celles du mouvement olympique», dans une déclaration transmise à l'AFP.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles