Les Américains ferment progressivement leur frontière avec le Mexique

Mis à jour le Publié le

Des milliers de policiers et militaires sont déjà mobilisés dans différents États pour bloquer les migrants illégaux. Ils vont recevoir des renforts, alors que la caravane de migrants marque une pause à Mexico.

Ils sont déjà plus 5.000 le long de la frontière avec le Mexique. Bientôt, ces policiers et militaires devraient être 15.000, selon la promesse de Donald Trump.

Barbelés, patrouilles, surveillance par hélicoptère.... L'opération baptisée «Patriote fidèle» a un objectif : bloquer la frontière pour éviter toute entrée sur le territoire américain. Et les migrants sont avertis : «Vous serez arrêtés, poursuivis et enfin reconduits dans votre pays», a déclaré Rodney Scott, agent de patrouille en chef à la frontière. «Donc ne prenez pas le risque, ni pour vous ni pour les autres, en particulier les enfants.»

Le voyage est dangereux. De nombreux migrants sont encore à Mexico et font escale dans un stade transformé en centre d'accueil. Certains se découragent et restent, d'autres espèrent encore pouvoir franchir la frontière. «Nous ne demandons pas grand chose... simplement de pouvoir continuer notre route», confie l'un d'entre eux. «Il y a des enfants, des femmes, des personnes âgées qui ne peuvent pas marcher. Beaucoup d'entre nous sont malades.»

Après la route, ceux qui parviendront à atteindre les États-Unis se heurteront à une autre difficulté : Donald Trump a signé un décret permettant le rejet automatique des demandes d'asile déposées par des personnes ayant franchi illégalement la frontière.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles