La délicate question des réfugiés de Daesh

Par
Mis à jour le Publié le

Près de 65.000 personnes sont arrivées en quelques jours seulement dans le camp Al-Hol en Syrie. Beaucoup de réfugiés sont des civils évacués du village de Baghouz, dernière possession territoriale de Daesh.

Parmi ces arrivants, la grand majorité sont des femmes ou des enfants. Ils sont contraints de dormir à même le sol, au milieu d'allées remplies d'ordures.

Les combattants sont, eux, emprisonnés par les Kurdes qui ont établi une administration semi-autonome au Nord de la Syrie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles