Syrie : des milliers de combattants de Daesh détenus dans la prison de Hassaké

Par
Mis à jour le Publié le

Dans la province de Hassaké, une ancienne université a été transformée en l'une des prisons les plus précaires du monde. Derrière les barreaux sont détenus les ex-soldats de Daesh.

Ces hommes gardent les stigmates d'un conflit d'une rare violence. Entre ces murs, 5.000 détenus dont 1.500 blessés ou malades traités avec des bandages de fortune et des soins sommaires.

Des jihadistes venus de Syrie, d'Irak mais aussi d'Europe. Un jeune homme qui affirme venir de Belgique, arbore une blessure au bas-ventre. «Mes organes sortent», commente-t-il.

Dans ce centre de détention, des dizaines de garçons à peine adolescents enrôlés par Daesh sont tous placés dans la même cellule. Cette forteresse est protégée par l'armée kurde qui surveille ces hommes sans discontinuité. Cela n'a toutefois pas empêché les prisonniers de faire une tentative de mutinerie.

Aujourd'hui, pas moins de 12.000 combattants de Daesh seraient détenus par les forces kurdes, parmi lesquels 2.500 étrangers.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles