Tout savoir sur les smartphones Pixel 2 de Google

Après une première édition très remarquée outre-Atlantique, la gamme de smartphones Pixel s'offre une seconde génération intéressante.

Google vient de présenter les Pixel 2 et Pixel 2 XL, dans le but d'afficher ses ambitions face à son éternel concurrent sur le sol américain : Apple.

pixel_2_xl_black_white_and_pixel_2_kinda_blue.jpg

Fabriqués avec HTC pour le Pixel 2 et LG pour le 2 XL, ces mobiles 2017 de la firme de Mountain View s'offrent un design reconnaissable, grâce à leur coque bicolore. Si le Pixel 2 reste, en façade, assez classique avec son écran Full HD de 5 pouces (16:9e), la version XL s'étire sur 6 pouces avec un écran Quad HD+ (18:9e) et affiche surtout une allure dans l'ère du temps, puisqu'il s'agit d'un écran sans bord.

Mais là s'arrête les différences. Car contrairement à Apple et ses modèles iPhone 8 et 8 Plus qui ne possèdent, par exemple, pas le même équipement photo, Google a doté ses deux appareils des mêmes capacités. Ainsi, tous deux profitent d'écran OLED, du même appareil photo principal (12,2 Mpixels) et du même processeur (Snapdragon 835), de 4 Go de Ram et se déclinent en 64 ou 128 Go de mémoire. Seule leur taille les distingue.

En outre, tous deux profitent des mêmes fonctionnalités sous Android, avec une large place faite à l'intelligence artificielle pour en faicliter les usages. On savait Google spécialiste du domaine et le géant le confirme. Ainsi, les Pixel 2 regorgent de petites fonctionnalités étonnants. A titre d'exemple, ils peuvent automatiquement suggérer le titre d'une chanson qui serait diffusée dans une boutique, sans avoir à allumer Shazam - attention d'ailleurs pour les mélomanes, comme chez Apple, la prise jack a ici aussi disparu-.

De l'IA pour les photos

L'IA s'inéresse aussi à la photo, puisque si l'appareil détecte que l'on immortalise le portrait d'une personne, il intégrera automatiquement un arrière-plan plus flou. De même qu'une personne en mouvement déclenchera l'usage d'un court-film pour capturer une série d'images au lieu d'une seule. Enfin, des «stickers» en réalité augmentée peuvent être greffés sur les photos et les vidéos.

Pour Google, les Pixel 2 et Pixel 2 XL constituent donc une vitrine intéressantes des technologies exploitables sous Android. D'autant qu'ils intègrent aussi une technologie déjà vue sur l'Apple Watch series 3 : une carte Sim virtuelle, qui se débloque via l'interface du mobile. Seul hic, ils ne sont, pour l'heure, toujours pas annoncés dans notre pays. Une probabilité qui a peu de chance d'être concrétisée. L'an passé, les modèles Pixel n'étaient pas parvenus jusqu'à nous.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles