Les écouteurs Pixel Buds de Google traduisent 40 langues en temps réel

Les écouteurs promettent de changer nos voyages à l'étranger. [© Google]

C'était le «petit truc en plus» qui a fait rêver les spectateurs de la keynote de Google qui s'est tenue mercredi 4 octobre. Les écouteurs Pixels Buds, couplés au smartphone Pixel 2, promettent la traduction instantanée.

Cette technologie, fantasmée notamment dans Star Trek, s'affine avec les années depuis le lancement de Google Traduction (il y a plus de dix ans). Dotés de micros et reliés notamment à Google Assistant, ils font office de traducteur universel... en temps réel (presque puisqu'un léger décalage est quand même présent).

pixelbuds_pixel.jpeg

Et l'outil va même plus loin, puisqu'il ne se contente pas de traduire les paroles de votre interlocuteur. Il permet également de capter vos mots pour les prononcer dans la langue idoine, via le haut-parleur du smartphone. De quoi abolir les barrières linguistiques à l'étranger. On imagine dès lors des voyages touristiques bien plus agréables ou des relations d'affaires plus aisées.

Parmi les quarante idiomes proposés, on notera l'anglais, le français, l'espagnol, le mandarin, le tchèque, le croate, le danois, le néerlandais, l'allemand, le grec, le finlandais, l'islandais, l'italien, l'indonésien, le japonais, le coréen ou encore le polonais. La démonstration, menée sur la scène de la keynote, montrait ainsi deux personnes prononçant leurs questions et leurs réponses de manière fluide, tandis qu'une voix synthétique traduisait leurs propos une fois chaque phrase prononcée. Dans les faits, il faudra tout de même voir si cela fonctionne aussi bien et s'assurer qu'il n'y ait pas de contresens malheureux.

Pour l'heure, l'usage de cette technologie serait exclusive aux Pixel Buds et au smartphones Pixel 2 et Pixel 2 XL, qui seront tous deux commercialisés d'abord aux Etats-Unis. Aucune date, ni précision, n'ont été annoncés concernant leur disponibilité en Europe.

À suivre aussi

High-Tech Les meilleurs appareils photo pour partir en vacances cet été
Réseaux sociaux Facebook installe son camp d'été à Paris et rassemble ses communautés
High-Tech Plus de 3000 emojis lancés en 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles