Facebook offre 40.000 dollars pour le signalement d'utilisation abusive de données personnelles

Mark Zuckerberg et Facebook sont en gestion de crise.[ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le mode gestion de crise est activé chez Facebook. Le réseau social a annoncé qu'il allait mettre à contribution ses utilisateurs pour traquer l'utilisation abusive de données personnelles. Le signalement d'un cas avéré sera récompensé d'une somme pouvant aller jusqu'à 40.000 dollars (32.300 euros).

Ce programme, lancé mardi, est baptisé «Data abuse bounty». Il est inspiré par un autre programme déja en place, utilisé pour débusquer les différents problèmes de sécurité potentiels. 

Mais il est cette fois orienté spécifiquement vers l'utilisation abusive des données personnelles des utilisateurs, ce qui constitue une réaction au scandale Cambridge Analytica, du nom de l'entreprise qui avait, via Facebook, collecté les données personnelles de milions d'utilisateurs à travers le monde. 

«Si il est confirmé qu'il y a un abus dans l'utilisation des données, nous fermerons l'application incriminée et engagerons si nécessaire des poursuites judiciaires contre l'entreprise qui vend ou achète les données», précise Facebook. 

Le lancement de cette initative intervenait alors que le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, a été auditionné mardi et ce mercredi devant le Sénat américain sur le scandale Cambridge Analytica mais également sur les pratiques du réseau social en général. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles