Huawei Mate 20 Pro : Nos premières impressions

Le smartphone est proposé à partir de 999 euros. [© nicolas cailleaud/CNEWS]

Trois capteurs dorsaux, une IA plus poussée, un capteur d'empreintes digitales sous l'écran... Le nouveau Mate 20 Pro a été dévoilé ce mardi 16 octobre à Londres. Nous avons pu approcher en avant-première le nouveau flagship de fin d'année de Huawei.

Si le P20 Pro, sorti en avril dernier avait rapproché la marque des standards de Samsung et d'Apple en matière de finitions, ce successeur du Mate 10 Pro place ici la barre très haut. Les matières sont nobles - le verre se marie au métal - et les finitions irisées sous la coque offrent un éclat travaillé et premium lorsque l'appareil s'affiche en pleine lumière. Le tout encadrant un écran tacile OLED de 6,39 pouces toujours aussi beau, mais plus grand, que celui du P20 Pro. 

Proposé à partir de 999 euros et disponible le 26 octobre, le smartphone chinois rejoint ici le club très fermé des mobiles les plus chers du marché aux côtés des iPhone X et XS et des Galaxy S9 et Note 9.

huawei_mate_20_pro_2.jpg

A ce tarif, Huawei se justifie avec l'intégration de technologies encore rares chez la concurrence. Son triple capteur dorsal en constitue la signature. Celui-ci adopte un format carré renfermant trois objectifs et un flash. Le trio de capteurs permet d'offrir une polyvalence bienvenue pour les amateurs de photographie.

A l'objectif principal de 40 Mpixels, doté d'une ouverture f:1.8, s'ajoute donc un ultra grand angle de 20 Mpixels (f:2.2) ainsi qu'un téléobjectif de 8 Mpixels (f:2.4) spécialisé dans le mode portrait et le désormais classique effet bokeh (flou d'arrière plan). Exit donc le capteur monochrome Leica qui accompagnait le P20 Pro, Huawei préférant offrir une nouvelle expérience. A noter, l'ultra grand angle permet d'utiliser un nouveau mode macro pour des prises de vue à 2,5 cm de l'objectif. Et sur ce point, l'expérience est louable.

Une IA améliorée pour les photos

La partie logicielle, renforcée notamment grâce aux efforts de Google Lens, a également enregistré des progrès. La puce neuronale du Mate 20 Pro est ainsi capable de reconnaître davantage de scènes pour en parfaire le rendu. En outre, le mode AI Cinema offre un suivi de mise au point sur le sujet. Il est également possible de choisir un sujet et l'appareil s'occupe seul de le mettre en valeur et de le détourer, avant de faire basculer l'ensemble de son environnement en noir et blanc (photo ci-dessous). Une option pour les créatifs qui existe d'ailleurs déjà chez le concurrent Motorola. A l'essai, cette option s'avère étonnante, toutefois le logiciel semble reconnaître facilement le rouge et moins les autres couleurs. A suivre...

huawei_mate_20_pro_3.jpg

Un capteur d'empreintes sous l'écran

Côté sécurité, le Mate 20 Pro se veut très complet. Un système 3D Depth Sensing permet, comme sur les iPhone X et XS, d'opérer une reconnaissance faciale de son utilisateur. Sur ce point, le système se montre réactif. Plus surprenant, le mobile inclut un système d'identification des empreintes digitales sous l'écran. Situé vers le mileu de celui-ci, ce capteur est facile à configurer mais se montre a priori moins rapide qu'un capteur classique. Il s'agit toutefois d'un geste à apprendre et nous n'avions pas l'habitude de positionner notre pouce ainsi en tenant un mobile. Il conviendra donc de le tester à l'usage.

Une batterie impressionnante

Enfin cette prise en mains nous a permis d'en apprendre plus sur la batterie qui accompagne le Mate 20 Pro. Et avec 4.200 mAh, l'appareil abrite un véritable monstre sous sa coque. Si le mobile reste très fin, cette batterie lui assure «deux jours d'autonomie pour un usage classique», affirme Huawei. Un point que nous n'avons pu encore vérifier, mais il s'agit d'une puissance confortable pour un tel mobile.

Surtout, Huawei a également amélioré sa technologie de recharge, avec le Supercharge 2.0. Le portable se recharge de 0 à 70 % en moins de 30 minutes seulement. Le produit est aussi compatible avec la recharge par induction et, petite astuce sympa, il peut recharger d'autres téléphones (même des iPhone compatibles avec la recharge par induction) en le plaçant simplement dos à dos avec eux. Une option pratique qui pourra sûrement sauver la vie des noctambules qui n'auraient plus assez de batterie pour commander un taxi.

Mate 20 Pro, Huawei, à partir de 999 euros.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles