Six parents sur dix culpabilisent de passer trop de temps devant les écrans

La moitié des parents veulent imposer des limites à leurs enfants sur les appareils. [© O.SCARFF / AFP]

Les parents ne sont pas exempts de tout reproche lorsqu'il passent du temps devant les écrans, et les enfants n'hésitent pas à leur reprocher.

Selon une étude publiée mardi 6 novembre et menée par Norton by Symantec, 61 % des sondés considèrent que «les parents donnent le mauvais exemple en passant trop de temps en ligne», sur les smartphones, les tablettes ou encore les ordinateurs. Trois sur dix précisent même que leurs enfants les ont déjà réprimandé en ce sens.

Surtout, «la plupart des parents actuels n'ont pas grandi avec des appareils connectés, tels que les smartphones et les tablettes, et se retrouvent fort dépourvus au moment de fixer des règles sur le temps passé devant les écrans», précise Nick Shaw, vice-président et directeur général EMEA chez Norton, au regard des résultats de cette étude menées auprès de 1.000 parents d'enfants âgés de 5 à 16 ans en France.

Et d'ajouter : «Nous avons découvert que 57% des parents imposaient déjà des créneaux horaires ou des jours « sans technologie », au cours desquels tous les membres du foyer s'interdisent d'utiliser leurs gadgets. C'est une excellente occasion de nous interroger sur notre dépendance aux appareils.» Une décision à mettre en corrélation avec le fait que 57 % des sondés considèrent qu'ils passent trop de temps sur Internet.

Deux heure et demie par jour en ligne

Toutefois, un quart des parents interrogés avouent que leurs enfants passent plus de temps connectés qu'eux, avec une moyenne estimée à 2 heures et demie par jour pour les enfants européens, précise Norton. Et ceux-ci commencent très tôt à se connecter, puisqu'ils n'ont en moyenne que 9 ans lorsqu'ils obtiennent leur premier smartphone.

Un point révélateur de l'importance que revêt la possession d'un mobile chez les adolescents. Et si certains se montrent très stricts quant à leur usage, la moitié des sondés dit vouloir «imposer des limites et un contrôle parental sur les appareils connectés, mais ne savent pas comment le faire», tandis que 56 % affirment vouloir être conseillés pour assurer la sécurité de leurs enfants en ligne.

Des conseils à suivre

Ainsi, établir une limite de temps passer sur les écrans au sein du foyer, montrer soi-même l'exemple, inviter les enfants à surfer sur le web à côté des parents pour les surveiller, dialoguer avec eux sur les risques inhérents aux sites Web et aux réseaux sociaux (partage d'informations personnelles, fake news...), les inciter à réfléchir avant de cliquer sur un lien et équiper leurs appareils de logiciels de sécurité, comptent parmi les conseils à suivre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles