On a testé le Nikon Z7

Le Nikon Z7, qui fait saliver les fous de photo depuis plusieurs mois, nous a été confié pendant quelques jours, pour un test qui s'est révélé très satisfaisant.

Quelques chiffres choc et données clés pour commencer : le Z7, c'est un boîtier doté d'un capteur plein format de 45,7 millions de pixels, qui offre la possibilité de filmer en 4K (en 30 i/s), et avec une sensibilité pouvant atteindre 25600 Iso. Du très très lourd, en somme.

Il est également utile de préciser que ce nouveau boîtier n'est pas un Reflex, mais un hybride. Pour faire simple, extérieurement, les deux types d'appareils se ressemblent énormément, mais la gestion de la lumière et son traitement sont différentes. 

uNE GRANDE POLYVALENCE

Attention, le Z7 n'est pas un compact et l'appareil pèse donc assez lourd (1,1 kg avec un objectif de base). Mais c'est tout de même 1/3 de moins qu'un Reflex de la même gamme. En contrepartie, on peut changer facilement d'objectif en fonction de ses besoins. A ce propos, la série Z sera dotée d'une toute nouvelle monture d'objectifs, ce qui risque de déplaire car cela entraînera de nouvelles dépenses. Pour utiliser ses anciens, il faudra ainsi se procurer une bague spéciale

roilion2_5d2ca9da056fe.jpg

Attention, le Z7 n'a pas de flash intégré, ce qui peut poser problème dans certaines circonstances. Mais la sensibilité du capteur est tellement ahurissante que l'appareil est difficile à prendre en défaut, si l'on prend la peine de procéder à quelques réglages. Il se revèle ainsi idéal pour la photo de spectacle, pourtant complexe.

UN FONCTIONNEMENT SILENCIEUX

Un autre avantage : son système d'obturation électronique (et pas physique, comme sur un Reflex), qui lui permet de travailler dans un silence total. Idéal pour la photo animalière, dans ce cas.

L'appareil présente un autre avantage. Une fois les clichés pris, il est très facile de les partager en ligne grâce au réseau Wifi intégré, qui permet de transférer les photos vers les réseaux sociaux, par exemple, grâce à l'appli Snapbridge. Le transfert vers un ordinateur peut également se faire simpleme, sans aucun fil, via le Wifi. 

disney2_5d2caa453b4ef.jpg

Très facile à prendre en main, le Z7 offre des possibilités de personnalisation assez bluffantes, grâce à deux boutons présents sur l'avant du boîtier et accessibles à la volée. Evidemment, pour un novice, il faudra un petit temps d'adaptation (ce n'est pas un smartphone), mais on s'y fait très vite.

disney4_5d2cabbbd0ac5.jpg

Un prix (très) élevé

le Z7 a bien quelques défauts, malgré tout, que nous avons pu constater. Il faut par exemple faire attention à bien basculer du mode vidéo au mode photo, avant de réaliser ses clichés. Dans le cas contraire, l'appareil réalise de simples captures d'écran en 4K ou Full HD, selon vos réglages, peu satisfaisantes sur le plan photographique. 

On aurait également apprécié que l'écran de contrôle soit un peu plus mobile, en particulier sur les côtés pour les prises de vues dans les endroits exigus.

Enfin, son prix actuel - 3.299 euros pour le boîtier seul - le réserve aux passionnés. Son petit frère, le Z6, est un peu plus accessible (2.099 €), mais les deux restent très haut de gamme, et il faudra attendre encore afin de voir cette nouvelle technologie se démocratiser.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles